Toulon Saint-Cyr remporte le premier round

 

Dans le cadre du premier match qui mène à l’Europe, les ReBelles ont remporté le match aller face à Chambray, 28-26. Un succès qui s’est dessiné sur en fin de rencontre grâce à une Olivera Jurisic de gala. Avec deux buts d’avance, les Varoises ont pris une option.

 

Le début de mi-temps est appliqué en défense. Mené par le duo d’arrières Kramer – Abdourahim en réussite, le TSCVH mène au bout de quelques minutes 5 à 2. Mais les Jaunes et Bleues perdaient trop de ballons et subissaient les contre-attaques fatales de Chambray. En encaissant 3 buts en l’espace d’une minute, le score était de 5 à 5 au bout de 7 minutes de jeu. S’en suivait un véritable mano-à-mano entre les deux équipes. Malgré les 8 arrêts d’Alexandra Bettachini, les Toulonnaises reculaient et beaucoup de pénaltys étaient sifflés contre nos ReBelles. En face, Mouna Chebbah avec ses 8 buts en première période concluait le premier acte sur un énième jet de 7 mètres. 13 -15 à la pause.

 

En ce début de deuxième mi-temps, les Varoises commettent trop de maladresses en attaque. Jusqu’à ce qu’un quart d’heure plus tard, Sanne Van Olphen, puis Laurène Catani relançaient leurs coéquipières. L’écart diminuait, 18-19 à la 41’, puis 19-19 grâce au pénalty transformé par Olivera Jurisic. Les ReBelles retrouvaient de la réussite. Du côté de Chambray s’est Neli-Carla Alberto qui maintenait les siennes. Mais c’est sans compter sur Jurisic et Van Olphen qui permettaient de recoller 21-21 à la 46ème minute. Lea Serdarevic stoppait un 7 mètres de Chebbah. Mais suite à l’exclusion temporaire de Van Olphen, Chambray reprenait deux longueurs d’avance. Après un but d’Olivera Jurisic, Chambray perdait un ballon et Tandjan égalisait sur contre-attaque. Chebbah inscrivait un tir à la hanche, mais s’est sans compter sur cette même Jurisic qui interceptait pour aller marquer dans une cage vide 24-24. Chambray jouait avec une joueuse de champ de plus pour trouver des solutions. Alberto ratait un pénalty et derrière Kramer permettait aux siennes de reprendre les devants 27-26. Le coach Thierry Vincent posait son temps mort et permettait aux joueuses de souffler en cette fin de match étouffante. Sur un « une-deux », Van Olphen transmettait à Vetkova qui donnait deux buts d’avance à moins d’une minute du terme. Chebbah qui passait à côté de sa deuxième mi-temps ratait son tir. Sur une dernière tentative ratée de Jurisic, Toulon-Saint Cyr remporte le premier match 28-26.

 

Thierry Vincent : « Le début de match a été compliqué. Nous avons essayé de mettre du rythme dès l’entame sans parvenir à creuser l’écart. Cela nous a fait douter. Le match a été compliqué à gérer avec des joueuses comme Alberto qui sont sans cesse à la limite du passage en force. Il a fallu aller les chercher sinon ce sont de véritables rouleaux compresseurs. Chez elles, il faudra défendre plus haut et continuer de jouer en courant. »

Laurène Catani : « Nous sommes sorties de la première mi-temps derrière au score alors que nous avions appliqué ce que nous avions travaillé à l’entrainement. On s’est dit qu’il fallait continuer et accentuer sans jamais rien lâcher. Ça a fini par payer. Dans ces rencontres, chaque but est important. Ce n’est qu’une demi victoire parce qu’avec 2 buts d’avance ? cela va être difficile à l’extérieur. Ce premier match nous a permis de nous jauger, le prochain sera tranchant. A nous d’être plus intelligentes, ne pas subir et être plus efficaces. »

Toutes les stats du match en cliquant ici