TSCV-Nantes, une dernière réussie au finish !

Pour son ultime match de la saison au Palais des Sports de Toulon et malgré un effectif rajeuni, le TSCV s'est imposé en toute fin de match face à Nantes (31-30) et peut espérer terminer à la 7ème place du championnat.

TSCV-NANTES 31- 05-2017-0514.jpg

 

Les ReBelles la voulaient. Une victoire pour clôturer la saison à domicile, histoire de faire plaisir à leurs supporters, après un exercice 2016-2017 en dents de scie, marqué par de très nombreuses blessures. C'est d'ailleurs avec un effectif amoindri (forfait de Jurisic, Van Olphen et Serdarevic) que les ReBelles entament ce match de classement face à Nantes. Après une remise de bouquets de fleurs aux partantes (Van Olphen, Julien & Serna), le match débutait et Thierry Vincent en profitait pour donner du temps de jeu aux jeunes. Laurie Puleri lui rendait cette confiance par un missile qui ouvrait les débats (1-0, 2e). 

 

UNE PREMIÈRE PÉRIODE MAÎTRISÉE

Le premier quart d'heure était toulonnais. Abdourahim et David se montraient efficaces (6-2, 10e), tout comme Bettacchini dans les buts varois. Gaudefroy s'offrait un slalom pour maintenir une avance confortable (7-4, 14e). Un doublé d'Ekho permettait à Nantes de rester dans la partie (7-6) mais cette première période était décidément varoise, comme en témoigne la réussite de Bettacchini, heureuse de récupérer un ballon qui venait de toucher le poteau, avant d'effectuer une relance parfaite pour Tandjan. Derrière, le duo Rittore-Catani était efficace (15-9, 25e).

 

UNE VICTOIRE QUASIMENT AU BUZZER

Malheureusement, l'embellie nantaise entrevue en fin de première période (16-13, MT) continuait après le repos. Portées par Chesneau (3 buts en 4 minutes), les filles de Jan Basny refaisaient leur retard (17-17, 34e). Les Toulonnaises reprennaient le large (21-18, 39e) mais Nantes revenait à nouveau. 

S'en suivait alors un chassé-croisé qui allait durer jusqu'à la fin du match. Bien que l'enjeu était minime, le suspense était à son comble après une égalisation de Catani à cinq minutes de la fin (29-29, 56e). Puis ce fut au tour de Stoiljkovic d'égaliser pour Nantes (30-30, 58e). La dernière possession était pour les ReBelles. A neuf secondes du buzzer, Dounia Abdourahim prenait ses responsabilités et offrait, d'un tir lointain la victoire au TSCV (31-30, 60e).

 

TSCV-NANTES 31- 05-2017-0591.jpg

Ce succès, acquis au terme d'un match irrégulier, était comme le symbole de cette saison. Mais au final, le TSCV a assuré ce qu'il voulait : une victoire pour ses supporters. A confirmer samedi à Nantes pour espérer finir à la 7ème place du championnat.

les réactions d'après-match de Thierry Vincent et Dounia Abdourahim, auteure du but victorieux:
Thierry Vincent (entraîneur TSCV) : « Le match reflète notre saison, avec des bons moments et d'autres moins bons, avec des belles séquences et des grosses bêtises. Voilà, la saison a été résumée en une heure. Après, on avait fait tourner dès le début et si ce match avait eu un réel enjeu, c'est sur qu'on aurait fait un coaching différent. On souhaitait que tout le monde s'exprime, ça a été fait. On voulait surtout finir ici par une victoire, pour le public, on l'a fait, c'est bien ».

Dounia Abdourahim (arrière, TSCV) : « Cette victoire fait plaisir car on voulait gagner. On sentait quand même que c'était un match sans pression. On se trouvait bien en première mi-temps, je ne sais pas pourquoi on a calé un peu au début de la deuxième. Mais on a réussi à retrouver le rythme pour l'emporter. Sur mon tir victorieux ? Ce n'était pas prévu que je prenne le shoot mais j'ai vu l'espace, je me suis dit qu'il fallait que je tente. Tant mieux, ça fait plaisir ».

toutes les Stats du match en cliquant ici