Malgré vingt premières minutes qui ont permis de croire à l'exploit, Alexandra Bettacchini et ses coéquipières se sont inclinées de 4 buts (21-25) à Paris, comme au match aller. Nos ReBelles n'accéderont pas aux demi-finales du championnat et tenteront désormais d'aller chercher une qualification européenne.


Avant la rencontre, Thierry Vincent disait qu'il fallait faire le match parfait pour réussir l'exploit de se qualifier dans la capitale, une semaine après la victoire 23-19 d'Issy Paris en terre toulonnaise. Le match parfait n'a finalement pas eu lieu. Les ReBelles ont pourtant mis les bons ingrédients dès l'entame. Dans le sillage de Sanne Van Olphen et Eaterina Vetkova, les filles de Coach Thierry prennent rapidement les devants et reviennent même à une longueur sur les deux matchs de leurs hôtes du jour, suite à un jet de 7 mètres de Laura Gaudefroy (1-4, 5e).

Agressives en défense, nos filles laissent peu d'espace aux Parisiennes en difficulté et maintiennent l'écart à +3 sur un but de Jessy Kramer (5-8, 14e), obligeant Arnaud Gandais, le coach adverse, à poser un temps-mort. Celui-ci est malheureusement bénéfique pour Issy Paris, qui rentre enfin dans son match. D'autant plus que la réussite fuit nos Varoises, à l'image des tirs sur les montants de Marina David et Oliveira Jurisic. Les filles de Thierry Vincent encaissent un 5-0 en quelques minutes (9-8, 23e). Vetkova stoppe l’hémorragie (24e) mais la furie francilienne continue de plus belle avant la pause. A la mi-temps, Issy Paris mène de quatre longueurs (14-10) et le suspense est quasiment tué.

La victoire parisienne se dessine encore un peu plus au retour des vestiaires (-7 après 33 min. de jeu) alors que les filles de Thierry Vincent ont trop de déchets au tir. Malgré un sursaut d'orgueil et un retour à -3 (21-18, 46e) sur une nouvelle réalisation de l'impeccable Vetkova (6 buts), Issy Paris s'impose au final de quatre unités, comme à l'aller (25-21) et se qualifie pour le dernier carré du championnat.

La saison du TSCV n'est pas pour autant terminée puisqu'il faudra encore aller chercher la 5ème place, synonyme de qualification européenne. Il faudra d'abord se défaire de Chambray, toujours sur une double confrontation dont la première manche aura lieu samedi 13 mai au Palais des Sports de Toulon, avant d'éventuellement battre Nantes ou Dijon. Face à des équipes beaucoup plus à leur portée, nos ReBelles peuvent le faire.


Retrouvez toutes les stats sur : http://www.vision-sport.fr/scores/LIVE127LFH.html