Battues 23 à 19 par des Parisiennes solides, les joueuses de Toulon Saint-Cyr devront réaliser un exploit immense pour atteindre le dernier carré du championnat.



Trois ans après leur dernière apparition en play-offs de la LFH, les filles du Toulon Saint-Cyr Var handball ont fait mieux que se défendre face à une équipe d'Issy Paris 2ème de la saison régulière. Mais les joueuses de Thierry Vincent se sont heurtées à un véritable mur francilien et se sont au final inclinées 19-23 dans leur Palais des Sports de Toulon.

 Des ReBelles accrocheuses

Dès l'entame de match, les deux formations s'observent et les défenses prennent le dessus. Ce qui n'empêche pas Laura Gaudefroy et Marina David de répondre à Oftedal et Lassource (2-2, 6e). Les Parisiennes s'offrent un léger break (3-5, 12e) mais Toulon recolle encore une fois vite au score grace a Jessy Kramer (5-5, 17e) puis sur un but de Gaudefroy, bien lancée par la capitaine Alexandra Bettacchini qui faisait son grand retour au Palais (6-6, 19e).

En infériorité numérique, Issy Paris breake à nouveau (6-8, 24e) avant de s'envoler au score (6-11, 28e) même si la frappe victorieuse de Camara est accordée malgré un passage en force évident. Mais les ReBelles sont connues pour ne jamais rien lâcher et se donnent le droit d'y croire grâce à trois buts coup sur coup (9-11, 30e). Dommage que Tegstedt ne rajoute un 12ème but avant la pause (9-12, MT).

Trop de maladresses

Au retour des vestiaires, les Varoises restent dans le coup, grâce à deux coups de canon de Kramer puis Jurisic (11-13, 34e). Et comme dans les buts, Léa Serdarevic est à la parade ou sauvée par son poteau, le TSCV peut se mettre à rêver. Malheureusement, les filles retombent dans les travers aperçus certains matchs de la saison régulière en commettant trop de fautes techniques et Issy Paris reprend le large (12-16, 40e).

Jurisic et Gaudefroy, meilleures marqueuses varoises du soir, entretiennent l'espoir (18-20, 50e) mais ce sont bien les Parisiennes qui terminent mieux la rencontre et s'offrent au final un avantage de 4 buts qu'il sera très compliqué de combler la semaine prochaine dans la capitale.


Toutes les stats du match