Hanna Fogelstrom, l'incroyable malédiction

 

 
 

C'est une terrible nouvelle qui est tombée cette semaine avec l'IRM passé par l'ailière Suédoise suite à sa blessure contre Paris en Playoffs. La triste confirmation que pour la 3ème fois en 3 saisons, Hanna Fogelstrom souffre d'une rupture partielle des ligaments croisés du genou droit. Nous ne reverrons donc plus la charmante et talentueuse Suédoise au Palais des Sports sous les couleurs du TSCV. Retour sur une trajectoire maudite...

 

 
 

Arrivée lors de l'été 2014 au Toulon St/Cyr Var Handball, la jeune internationale suédoise (23 ans) avait su parfaitement s'adapté au style de jeu offensif de Thierry Vincent et avait démontré rapidement d'énormes qualités au poste d'ailière droite.

Durant les 6 premiers mois tout se passe pour le mieux sur et en dehors des terrains et son acclimatation à Toulon s'opère naturellement au contact de Trine Troelsen, Sanne Van Olphen ou encore Marie-Paule Gnabouyou. La première blessure survient en janvier 2015 lors d'un déplacement à Mios avec une rupture des ligaments croisés du genou droit. Sa première saison au TSCV s'arrête donc brutalement et laisse place aux doutes et à la crainte de ne pas retrouver toutes ses aptitudes pour le haut niveau.

Après une longue indisponibilité de 8 mois et un passage par le centre de rééducation de CapBreton, Hanna rate la préparation de la saison 2015-2016 mais parvient à reprendre sa place dans l'effectif du TSCV en Novembre 2015. Pour son grand retour lors d'un match de LFH à Nîmes, Hanna inscrit même un but sur son tout premier ballon et semble avoir retrouvé l'étendu de son talent. Malheureusement, sa carrière va basculer dès son 2ème match de reprise à Besançon où, à la suite d'une mauvaise réception, elle subit une seconde rupture des ligaments sur ce même genou droit! Terrible coup du sort et véritable drame sportif pour la joueuse. Sa saison 2016/17 est déjà terminée, le choc est dur a encaisser et il lui faut endurer une nouvelle opération et la longue période d'indisponibilité qui va suivre. C'est l'effondrement pour Hanna, pour ses coéquipières et pour tout le club qui l'apprécie, pour le coach Thierry Vincent pas épargné par les blessures au sein de l'effectif varois.

Le protocole médical sera cette fois totalement différent: Hanna rentre au pays pour passer à nouveau sur la table d'opération puis sera suivie par les médecins de l'équipe nationale de Suède. L'opération se déroule parfaitement et Hanna croit dur comme fer rendre à Toulon St/Cyr la confiance portée en elle. En effet, les présidentes Jeanne-Marie De Torres et Perrine Paul lui avaient témoigné toute leur confiance avec une prolongation de contrat jusqu'en juin 2018: "Le club ne laisse jamais tombé une joueuse blessée et surtout pas quand elle démontre autant de qualité humaine et de persévérance à retrouver le haut niveau".

Après plusieurs consultations médicales et des batteries de test,  Hanna reprend tout doucement l'entrainement en vue de la saison 2016-17. Mais l'indisponibilité est encore plus longue cette fois, voire interminable pour Hanna, professionnelle exemplaire et tellement amoureuse de son sport.

Hanna rate encore le début de saison mais fait un retour remarquée en ce début d'année 2017 pour aider le club a atteindre ses objectifs (Playoffs, Coupe de France). Elle retrouve enfin les terrain le 22 février contre Issy-Paris puis rapidement le chemin des filets. En retrouvant progressivement ses sensations, les belles prestations s'enchainent au poste d'ailière droite où elle partage le poste avec Marina David.  Elle réalise même un joli 4/4 lors du match à domicile contre Besançon le 29 mars.

 
 

Mais encore une fois le sort va s'acharner sur Hanna qui va être arrêtée dans son élan une troisième fois et pour la même blessure lors des 1/4 de finale de PlayOffs aller contre Issy Paris le 29 avril 2017.

Incroyable et malheureux destin pour Hanna qui avait décidé de relancer sa carrière en Scandinavie l'an prochain et de repartir à "zéro". Mais cette 3ème blessure en 3 ans empêchera ce projet de reconstruction et un sentiment de malédiction et d'injustice l'emporte sur le rationnel tellement tous ses efforts ont été balayés sur une action anodine...en voulant éviter la sortie d'un ballon.

Hanna ne portera donc plus les couleurs du TSCV et s'interroge désormais sur la suite à donner à sa carrière. Elle sera opérée à Strasbourg le 29 Mai et cette intervention lui donnera les réponses sur ses espoirs de rejouer, minime à ce jour tant le genou semble traumatisé par ses blessures à répétition. Le Handball devra peut être passer au second plan pour la jeune suédoise âgée aujourd'hui de 26 ans.

 
 

Dans tous les cas, Hanna quittera le Var en juin et rentrera en Suède pour se soigner autant physiquement que moralement et trouver le réconfort nécessaire auprès de sa famille. Avant son départ, le club de Toulon St/Cyr a tenu à la remercier pour son attitude toujours exemplaire auprès des supporters et des partenaires lors de sa "dernière" au Palais des Sports le 13 mai dernier contre Chambray. Un bel hommage du public, un bouquet de fleurs en guise d'adieu et forcément une émotion trop forte pour Hanna qui n'a pu retenir ses larmes.  Le TSCV gardera l'image d'une grande professionnelle, d'une femme disponible et agréable et restera une seconde famille pour Hanna. Le Var où elle se plaisait beaucoup, l'accueillera toujours avec autant de plaisir quand elle reviendra à Toulon.

L'ensemble du club, ses supporters et ses partenaires lui souhaitent un bon retour en Suède, en espérant maintenant que le sort arrête de s'acharner sur elle !