D1 LFH J6 : « Pas dans la même catégorie » (35-17)

 

Les ReBelles n’ont pas su contrer l’armada messine lors de la 6ème journée de LFH. Le match s‘est conclu par une défaite logique 35 à 17.

Malgré la trêve, Metz n’a pas eu besoin de temps d’adaptation. Les dragonnes emmenées par une Ana Gros stratosphérique ont affiché la couleur d’entrée avec un 3-0 en moins de 5 minutes. Malgré une réaction des Varoises, les co-équipières d’Alexandra Bettacchini ne pouvaient empêcher Metz de creuser l’écart. A la pause, Toulon/ Saint-Cyr pointait déjà à 8 longueurs (17-9) des championnes de France en titre.

 
21586548_1309866012476590_8078110522494808990_o.jpg
 

La deuxième période n’est que la copie conforme du premier acte. Malgré les 7 arrêts de la capitaine Toulonnaise Alexandra Bettacchini, les ReBelles continuaient de prendre l’eau. Ana Gros restait imperturbable avec 13/15 au tir. Même avec un score défavorable, le TSCV continuait de jouer sans baisser la tête. A l’arrivée, l’écart est sévère. Mais Metz, toujours invaincu, se trouve bel et bien dans une autre dimension.

 
21457508_1309880272475164_3645060150433039118_o.jpg
 

« Metz ces dernières années, c’est l’équipe qui termine championne de France et qui joue la Champions League. On s’attendait à ce que soit compliqué. L’an dernier nous n’avons jamais gagné contre elles. Ce ne sont pas des équipes qui nous réussissent. D’ailleurs, toutes les équipes perdent contre Metz. Ce qui nous dérange en revanche, c’est l’écart avec lequel on perd… » déplore la capitaine Alexandra Bettacchini. « Il n’y a pas grand-chose à retenir. Plutôt oublier. Certaines équipes ne jouent pas dans la même catégorie et Metz en fait partie. Il faut essayer d’oublier ce revers et passer à autre chose. »

Prochain rendez-vous mercredi soir, au Palais des Sports de Toulon, pour le Duel des rades face à Brest.

Statistiques du match