Stage de pré-saison : le point sur les matchs amicaux

A Vittel, les ReBelles enchaînent les séances d'entraînement. Entre chacune d'elles, le staff a programmé pas moins de quatre matchs amicaux, cinq même, si l'on considère celui d'avant le départ face à Nice.

La première opposition a donc eu lieu face à Dijon, sur la route de Vittel. Les Rebelles ont remporté ce premier face à face sur le score de 26 à 22. Sandor Rac souhaite faire jouer toutes les joueuses, y compris les jeunes du centre de formation, qui ont un temps de jeu conséquent et qui en profitent pour proposer de belles choses.

2.jpg

Mercredi 1er Aout les ReBelles rencontraient l'équipe de Besançon pour disputer à 18h un nouveau match amical. La première mi-temps tourne en faveur du TSCV (16-9). Cela permet à Sandor Rac de faire jouer les pensionnaires du centre de formation mais également de tester les nouvelles recrues.

besancon.jpg

En 2ème mi temps, les ReBelles montrent des signes de fatigue et voient leur avance fondre peu à peu. Toujours privées de Landre et Abdourahim, la rencontre se soldera par une défaite 31 à 28.

Hier jeudi, les coéquipières de Laurène Catani et Sabrina Zazai, qui ont rejoint le groupe sur place après leurs sélections en équipe de France de Beach Hand, ont affronté Metz, champion de France en titre. Ce match était particulièrement attendu par le coach afin de mesurer la différence entre les équipes. Mais la fatigue des ReBelles c'est faite sentir dès l'entame de match et cela se traduit sur le panneau d'affichage.  C'est une lourde défaite pour Siraba Dembélé et ses coéquipières qui se sont inclinées 41-22 face à une équipe de Metz bien plus fraiche physiquement. Bien entendu et comme dans la plupart des cas en préparation, il y eut de bonnes choses. Sandor Rac se dit content des joueuses. Il a pu travailler de nouveaux enclenchements avec les nouvelles recrues :

"Lors de la rencontre face à Metz, les filles étaient trop fatiguées à cause de l’enchaînement des matchs. Nous n'avons pas pu tenir les Messines et l'absence de joueuses importantes nous a été préjudiciable. Le niveau de Metz est très élevé et le club détient une équipe avec de très bonnes joueuses. Cette rencontre nous a permis d''apprendre et de tester de nouvelles choses."

Les joueuses disputeront aujourd'hui à 18h le "match retour" face à Dijon. Sandor Rac attend d'elles de produire encore un effort pour tenter de finir ce stage sur une bonne note.