D1 LFH/J18 : Les ReBelles à Brest avec de bonnes intentions

Sandor Rac, le staff et les joueuses se sont envolés ce vendredi matin pour la Bretagne, direction Brest, pour y disputer la 18ème journée du Championnat de France D1 LFH avant le sprint final.

TSCV - BREST II-0491.jpg

Ce déplacement chez le dauphin des intouchables messines s'annonce périlleux, d'autant que les Bretonnes emmenées par Allison Pineau sont sur une belle série de 4 victoires consécutives en championnat et toujours en course en Coupe d'Europe EHF. Une équipe au complet du côté Brestois, qui proposera une opposition redoutable pour des ReBelles amoindries.

De son côté en effet, le TSCV se déplace avec un groupe toujours diminué de certains éléments mais qui aura de quoi embêter le BBH dans son Arena surtout si elles rééditent leur performance de la semaine dernière face à Metz au Palais des Sports de Toulon.

Le match aller de ce duel des Rades s'était soldé par une courte défaite (28-30) avec une remontée du TSCV qui avait enflammé le Palais des Sports en seconde période. La réception de Metz samedi dernier a mis en lumière un état d'esprit de conquérantes chez les partenaires de Dounia Abdourahim, en grande forme actuellement.

TSCV - BREST II-0504.jpg

Dans le Finistère les ReBelles auront tout à gagner et cela se ressent dans les propos de Sandor Rac : "Nous allons affronter une équipe qui individuellement est meilleure que nous. Le plan c'est d'essayer de mettre les mêmes ingrédients que face à Metz et espérer que le résultat soit meilleur. Si c'est le cas tant mieux. On pourra après ce match se projeter rapidement sur la réception de Nantes le 2 mars. On récupère quelques blessées, on verra ce que cela va donner."

Le coach du TSCV a sélectionné le groupe suivant :

Depuiset / Serdarevic /Bettacchini /David / Tandjan / Boutier / E. Puleri / L. Puleri / Catani / Kramer / Eradze / Abdourahim / Zazai

Le TSCV est 8ème au classement avant cette journée.

Capture d’écran 2018-02-23 à 14.56.55.png

Le véritable sprint final sera lancé dès le week-end prochain avec 4 matchs à jouer qui auront chacun l'allure d'une finale.

Les autres rencontres de ce week-end :

PROGRAMME-LFH-J18.png

Vous pourrez suivre en direct l'évolution du score demain soir sur le site de la LFH : http://www.handlfh.org/championnat/

D1 LFH/J17 : Les ReBelles luttent mais s'inclinent logiquement face à Metz

Le TSCV s'est logiquement incliné face à l'ogre Messin samedi soir. Privées de 8 joueuses potentiellement titulaires, les ReBelles auront tout de même donné du fil à retordre à leurs adversaires.

Bing.jpg

Peu d'amateurs de handball imaginaient les Varoises faire face de cette manière à Metz. Composée de 6 championnes du monde, l'équipe lorraine fait la loi dans le championnat de D1 LFH. Pourtant, Dounia Abdourahim, auteure d'une prestation de haut vol (10 buts pour 14 tentatives), et ses coéquipières ont tenu tête avec panache et courage.

Laurie3.jpg
Laurisa Landre3.jpg

Metz parviendra à creuser l'écart, à l'usure, en s'appuyant sur leur puissance physique et le manque de rotation imposé par les blessures de dernière minute côté Varois. Au final le Champion en titre s'impose mais a du s'employer pour se défaire d'une équipe locale accrocheuse, qui a séduit les 3.000 spectateurs présents au Palais des Sports.

MC.jpg

Sandor Rac se félicite de l'attitude de ses troupes et fait part de sa "grande satisfaction d'avoir fait jouer Metz avec son équipe titulaire pendant 50 minutes". Il évoque "les quelques erreurs" à mettre sur le compte de la fatigue en fin de match.

Sandor2.jpg

Si certaines défaites peuvent être encourageantes, celle de samedi soir en est une.

Retrouvez les stats de la rencontre ici : http://vision-sport.fr/scores/LIVE100LFH.html

Dans le même temps, Chambray s'est incliné face à Brest, et le Havre laisse filer des points face à Issy Paris. Fait assez rare, toutes les équipes victorieuses se sont imposées à l'extérieur. 

Capture d’écran 2018-02-19 à 17.53.19.png

Au classement, c'est le statu-quo, Toulon St-Cyr reste à la 8ème place, 1 petit point devant Chambray.

Capture d’écran 2018-02-19 à 17.53.40.png

Le programme de la journée 18, avec le déplacement du TSCV à Brest :

Capture d’écran 2018-02-19 à 17.53.59.png

Coupe de France : Succès (18-25) à Octeville (D2) et qualification pour les ReBelles

Trois jours après leur rencontre face à Issy-Paris, les ReBelles se sont rendues à Octeville sur Mer dans le cadre des 1/8 ème de finale.

27747861_10213616206018041_32219460196382839_o.jpg

Après avoir démarré le match le pied au plancher, les joueuses de Sandor Rac maitrisaient le match et menaient 4-0 dès les premières minutes de jeu. Les octevillaises ne lâchaient rien et réussissaient à égaliser quelques minutes avant la pause (11-11).  Les toulonnaises remettaient un coup d'accélérateur pour repasser devant à la pause (11-13).

Au retour des vestiaires, l'équipe d'Octeville proposaient une opposition sérieuse mais les joueuses cèderont au fur et à mesure de la deuxième période. Les ReBelles finiront par s'imposer 18-25.

Une défense très solide (7 buts encaissés en 2 ème mi-temps) aura donc permis aux varoises de valider leur place en 1/4 de finale.

Sandor Rac : "Les filles ont pris ce match avec beaucoup de sérieux, elles sont restées concentrées durant toute la partie et ont livré belle une performance. J'ai donc pu faire jouer toutes les joueuses. Je suis très satisfait"

Au niveau des statistiques le temps de jeu réparti se reflète dans la feuille de score : Ritorre 3, Kramer 1, E.Puleri 1, Tandjan 7, David 1, Serdarevic 1, Catani 2, Abdourahim 3, Zazai 4, Urtnowska 2

Le tirage au sort pour les 1/4 de finale aura lieu ce dimanche 18 février à 20h en direct sur La Chaine l'Equipe.

Prochain rendez-vous en championnat, le samedi 17 février à 20h30 pour la réception de Metz, Champion de France en titre. Réservez vos billets sur le lien suivant : http://www.tscvhb.fr/billetterie/

Crédit photo : Gérard Deshayes

D1 LFH/J16 : Les ReBelles s'inclinent à Issy Paris 34-25

Le déplacement en Ile-de-France s'annonçait périlleux. Ajoutons à cela les conditions de déplacement chaotiques et nous obtenons un résultat défavorable. Le score de 34-25 en faveur des Parisiennes semble plutôt sévère au regard de la première période.

39430982214_ef85490089_z.jpg

Le premier quart d'heure est très disputé et les deux équipes se rendent coup pour coup. Personne n'arrive à prendre l'ascendant et les attaques prennent le pas sur les défenses. Zazai, Catani et Kramer s'illustrent offensivement et permettent au TSCV de faire jeu égal avec leurs hôtes du soir (7-7, 17e).

26269017528_0e42711042_z.jpg
40142846161_dab636f480_z.jpg

Les ReBelles vont cependant connaitre un moment de flottement, avec des tirs contrés ou sur le poteau qui permettent aux Lionnes de prendre l'avantage (10-7, 22e). Les joueuses de Sandor Rac ont toutefois de la ressource et trouvent les solutions pour très vite recoller au score avec Kramer par deux fois et Puleri qui ouvre son compteur but pour la soirée (10-10, 25e). Ce retour rapide démontre une capacité à rester calme et à laisser passer l'orage du côté Toulonnais, une première période de bonne facture qui permet aux visiteuses de rentrer aux vestiaires à égalité, (15-15, MT).

39431110504_b420303b1f_z.jpg

On se dit alors qu'il est possible de ramener des points de Paris tant les ReBelles ont montré de belles choses. Le second acte ne sera toutefois pas du même acabit. Les Varoises resteront au contact des Parisiennes jusqu'à la 43e minute où Pintea fait passer le score à 23-20. Issy Paris se détache et parviendra à creuser un écart progressif et suffisant pour tenir Toulon St-Cyr à distance jusqu'au terme de la rencontre. Le score final est lourd mais plutôt flatteur pour les Lionnes. Le TSCV a montré de belles choses et certainement des éléments à garder pour affronter Octeville (D2) dès samedi pour le 1/8e de finale de Coupe de France.

Peu de conséquences au classement pour Toulon St-Cyr, 8ème, qui maintient Chambray derrière suite à leur défaite chez le Champion de France. Le Havre laisse échapper des points dans la course aux Playoffs en s'inclinant à domicile face à Dijon, lanterne rouge du championnat.

Capture d’écran 2018-02-08 à 11.22.02.png

Le programme de la 17ème journée de LFH :

Capture d’écran 2018-02-08 à 11.22.44.png

Crédit photos : Pierre Violet

D1 LFH/J16 : Issy Paris - Toulon St/Cyr, pour garder le cap !

Les ReBelles seront ce mercredi soir à 20h30 sur le parquet du Palais des Sports R. Charpentier d'Issy les Moulineaux pour défier Issy Paris, et tenter de ramener trois points de la capitale.

DSC_7110.jpg

Après un déplacement pour le moins tumultueux, les joueuses de Toulon St/Cyr sont bien arrivées à Paris, malgré la neige et tous les inconvénients que cela engendre, notamment dans la préparation d'une rencontre de cette importance. 

Issy Paris réussit peu aux Varoises qui s'y sont imposées pour la dernière fois en janvier 2013. Cependant, on peut espérer surfer sur la dynamique actuelle avec deux victoires de rang au Palais des Sports et une 8ème place au classement avant la rencontre. Les Parisiennes, elles, enchainent les matchs et alternent entre la D1 LFH et la Coupe d'Europe. Le match de ce soir intervient ainsi entre la réception de Vipers Kristiansand (défaite 24-25) et un déplacement en Russie ce samedi 10 février. L'occasion d'en profiter et de prendre des points pour les ReBelles ?

DSC_7119.jpg

D'autant plus que Le Havre s'est incliné à domicile face à la lanterne rouge du championnat et que Chambray se déplacera ce soir chez le Champion de France, Metz. En cas de victoire, les Varoises réaliseraient une bonne opération au classement en prenant une petite avance sur ses concurrents directs.

L'entraineur du TSCV Sandor Rac s'exprime : « Les filles ont fourni un bon travail à l’entrainement depuis 10 jours, nous espérons faire un gros match face à Issy-Paris. Nous devons créer l’exploit jusqu’à la fin de saison pour pouvoir accéder aux play-offs. Les deux absences supplémentaires nous pénalisent (Gaudefroy, Khavronina), il faudra ainsi les compenser avec le collectif. Si nous voulons gagner nous devons faire un très bon match et avoir confiance en nous. »

TSCV ISSY PARIS I-8867.jpg

Il a sélectionné un groupe de 14 joueuses pour cette rencontre : Alexandra Bettacchini / Léa Serdarevic / Camille Depuiset / Djénaba Tandjan / Laurie Puleri / Jessy Kramer / Dounia Abdourahim / Laurène Catani / Ewa Urtnowska / Sarbrina Zazai / Marina David / Mariam Eradze / Emma Puleri / Marie Charlotte Rittore

Au classement, le TSCV est 8ème avec 26 points soit un point d'avance seulement sur Chambray et sur Le Havre qui compte néanmoins deux matchs en plus. Issy Paris et à la 5ème place avec 34 points.

Pour suivre le live score ce soir, à 20h30, c'est ici : http://www.handlfh.org/championnat/

Le point sur l’infirmerie

Une semaine après la dernière victoire face au Havre (29-28) qui avait laissé des traces au sein de l'effectif du TSCV, nous vous proposons donc un nouveau point sur l’infirmerie :
 

Laurie Puleri : Suite à un traumatisme cranio-fasciale subi contre Le Havre, Laurie a repris la compétition ce week-end avec la N1 et est donc à nouveau à la disposition de Sandor Rac. 

Jessy Kramer: La Hollandaise a subi un gros traumatisme au pied droit suite à un choc. L'IRM passée lundi a révélé qu'Il n'y avait pas de fracture de fatigue comme pouvait le craindre le staff. Jessy reprend donc l'entrainement ce lundi 29 Janvier.

Laura Gaudefroy : Laura a passé son IRM aujourd'hui mardi 22 Janvier à Ste Musse suite à sa blessure ayant fait craindre une rupture des ligaments croisés. Et c'est heureusement une bonne nouvelle qui est arrivée puisque l'IRM n'a révélé "qu'une" grosse entorse du ligaments latéral interne du genou droit. Actuellement en soins, l'indisponibilité de Laura est évaluée à 2 mois. L'ailière des ReBelles espére revenir fin mars pour disputer la fin de saison !

Le point sur les autres blessées :

Katia Vetkova :

De retour de Russie, Katia s’est faite opérer de son tendon d’achille fin décembre. 

Le staff envisage son retour sur les terrains fin février.

Katia.jpg

Olivera Jurisic :


Elle soigne toujours son problème au genou. A ce jour, aucune date de reprise n’est
avancée. Elle poursuit un travail de rééducation et de réathlétisation. Elle est de retour dans le Var depuis le semaine dernière.

Oli.jpg

Meryle Crevel :

La jeune joueuse s’était blessée gravement lors du déplacement à Toulouse avec la N1. Souffrant d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou
droit,  elle a été opérée ce mercredi 17 Janvier par le Dr Grillo à l'hôpital Ste Musse de Toulon.

Jean-Jacques Raymond, responsable du staff médical du TSCV : " L'opération de Meryle s'est très bien passé avec un très bon pronostic. Elle sortira demain après-midi puis elle ira ensuite à CapBreton pour sa rééducation. On espère qu'elle reprendra le chemin des terrains en juillet"

Nous souhaitons un prompt rétablissement à Meryle !

Meryle.jpg

Lidija Civijic:


La jeune Serbe qui avait subi un étirement de l'adducteur gauche lors de la Femina Hand Cup va mieux. Reprise de l'entrainement progressif à partir de ce Lundi 29 Janvier.

Toulon St/Cyr - Le Havre : Les Rebelles confirment

 

Le Palais des Sports accueillait le TSCV pour la deuxième fois en huit jours. Deux victoires consécutives qui regonflent le moral des troupes, avant d'enchainer avec trois matchs difficiles.

Les week-end se suivent et se ressemblent à Toulon St/Cyr. Deuxième match de suite et deuxième victoire, d'un petit but seulement. Ces victoires étriquées ont le mérite de faire vibrer le public du Palais des Sports car acquises à chaque fois en toute fin de rencontre.

Les week-end se suivent et se ressemblent à Toulon St/Cyr. Deuxième match de suite et deuxième victoire, d'un petit but seulement. Ces victoires étriquées ont le mérite de faire vibrer le public du Palais des Sports car acquises à chaque fois en toute fin de rencontre.

TSCV+-+LE+HAVRE++II+01-18-186.jpg

La première mi-temps est réussie et les ReBelles retournent au vestiaire avec un avantage relativement confortable (15-11). Le deuxième acte prend une tournure toute autre et petit à petit les Havraises reviennent, jusqu'à talonner les Varoises d'un petit but seulement (28-27, 57ème). Djénéba Tandjan réalisait une performance de haute volée (6/6 au tir) et venait conclure la marque pour Toulon St/Cyr en inscrivant le jet de 7 mètres qui permettait de prendre l'avantage décisif (29-28, score final).

TSCV+-+LE+HAVRE++II+01-18-317.jpg
TSCV+-+LE+HAVRE+01-18-45.jpg

Malgré quelques largesses en défense dues sans doute à un manque de rotation, les coéquipières d'Alexandra Bettacchini parviennent à tenir à distance des Normandes vaillantes et c'est bien là l'essentiel.

Au classement, Toulon St/Cyr reprend provisoirement la 8ème place en attendant le match entre Chambray et Issy Paris ce mercredi 24 janvier. La route est encore longue mais une éventuelle qualification en Playoffs se construit étape par étape, et ces deux victoires de suite font le plus grand bien. Sandor Rac le confirme d'ailleurs après le match :
" Je suis content. La mission est remplie. Il nous fallait absolument ces deux victoires à domicile, c'est fait. Certes tout n'est pas parfait. A 15-10 pour nous en première mi-temps, on doit être capable de tuer le match. Ça va venir. "

TSCV+-+LE+HAVRE++II+01-18-152.jpg

Sandor Rac a également souligné les bonnes entrées en jeu de Marie Charlotte Rittore (3/3, 25 minutes de jeu) et Laurie Puleri (2/3, 17 minutes de jeu). Prochain à domicile, le Samedi 17 février, pour la réception du Champion de France, Metz.

TSCV+-+LE+HAVRE+01-18-56.jpg
TSCV+-+LE+HAVRE+01-18-127.jpg

Retrouvez les statistiques du match ici : http://vision-sport.fr/scores/LIVE086LFH.html

TSCV+-+LE+HAVRE+01-18-286-2.jpg

Siraba DEMBELE de retour à Toulon St/Cyr !

Le TSCV est heureux d’annoncer la signature de Siraba Dembélé pour les trois prochaines saisons. Le capitaine de l’équipe de France Féminine de Handball défendra donc les couleurs du Toulon St/Cyr Var Handball lors des saisons 2018/19, 2019/20 et 2020/21. 

Ancienne joueuse du TSCV, avec qui elle a été sacrée Championne de France en 2010, la signature de Siraba Dembélé vient confirmer l’ambition sportive affirmée du Toulon St/Cyr Var Handball de retrouver les sommets du Championnat de France D1 LFH dès la saison prochaine.

Siraba 1.png

Retour sur son premier passage  au TSCV (2009-2012) :

Après un début de carrière à Dreux, Mérignac et Issy-Paris, Siraba Dembélé prend la direction de Toulon en 2009 où elle remporte le titre de championne de France 2009-2010 et deux Coupes de France en 2011 et 2012.

Siraba 2.png

Régulière avec une moyenne de cinq buts par match, elle est alors considérée comme la meilleure ailière gauche de la planète. Quatre années de suite (2008 à 2011), elle est élue meilleure ailière gauche en France et même meilleure joueuse tous postes confondus en 2011.

En 2012, elle part pour le Danemark et le club de Randers HK pour jouer la Ligue des champions. Elle n'y reste qu'une saison puis rejoint le ŽRK Vardar Skopje

Dembélé est élue meilleure ailière gauche d'Europe en 2015.

En décembre 2015, elle annonce son départ pour rejoindre l’ambitieux club russe du Rostov-Don6. Dembélé et ses coéquipières réalisent un parcours quasi parfait en coupe EHF et remportent la compétition en 2017.

Fort de son expérience à l’étranger, Siraba a choisi Toulon St/Cyr Var Handball pour son retour en France en juin 2018. Au vu du dynamisme actuel du club Varois, elle souhaité s’intégrer dans le nouveau projet voulu par les Co-Présidentes Jeanne-Marie De Torres et Perrine Paul qui viennent de nommer Sandor Rac à la tête de l’équipe première.

Parcours en Equipe de France :

Siraba Dembélé connaît sa première sélection en équipe de France le 26 mai 2006 contre la Turquie. En décembre, elle participe au championnat d'Europe 2006 où elle remporte la médaille de bronze en créant la surprise contre les Allemandes lors de la petite finale (29-25).

En décembre 2009, elle devient vice-championne du monde, les Bleues se hissant jusqu'en finale avant de perdre contre la Russie (25-22).

Siraba 4.png

Deux ans plus tard, en 2011 au Brésil, les Bleues de Siraba Dembélé tutoient de nouveaux les sommets mondiaux, prennent leur revanche sur les Russes en quarts, éliminent les Danoises en demi-finale et cèdent contre la Norvège.

Six mois plus tard, c'est avec de gros objectifs que Dembélé et les Françaises participent aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.  Mais l'aventure s'arrête en quarts de finale.

En 2013, à la suite de l'arrivée d'Alain Portes à la place de Krumbholz, elle devient capitaine de l'équipe de France lors du Mondial 2013 et l'Euro 2014

Elle fait partie des joueuses retenues en équipe de France pour disputer les Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. La France atteint la finale, mais s'incline face à la Russie et décroche la médaille d'argent.

Siraba Demélé et les Bleues s’apprêtent à débuter les Championnats du Monde en Allemagne.

Siraba 5.png
Siraba 6.png

PALMARES ET RECOMPENSES INDIVIDUELLES

 

Compétitions internationales

Compétitions Nationales

En sélection nationale :

Siraba 7.png

Championnat du Monde

médaille d'argent en 2011

  • médaille d'argent en 2009

Championnat d'Europe

Jeux olympiques d'été

Récompenses individuelles :

    2011 et 2012

Communiqué officiel

Sandor Rac aux commandes du Toulon St/Cyr Var Handball dès le 1er décembre !

Sandor 1.png

Après s’être engagé pour deux ans avec Toulon St/Cyr Var Handball pour les saisons 2018/19 et 2019/20, l’entraineur serbe Sandor Rac dirigera l’équipe D1 du TSCV dès le 1er décembre 2017.

Les Co-Présidentes Jeanne-Marie De Torres et Perrine Paul ont décidé de lui confier les rênes de l’équipe pour la 2ème partie de cette saison 2017/2018 où le TSCV est actuellement classé à la 9ème place avec seulement 3 victoires pour 8 défaites à l’issue des matchs aller.

Sandor Rac aura la mission intacte de qualifier l’équipe pour les Play-Offs D1 LFH et de dessiner les contours du futur effectif du TSCV en vue de la saison prochaine.

Il dirigera donc son premier match officiel sous les couleurs du TSCV lors de la 12ème journée du Championnat de France le vendredi 29 décembre contre Besançon au Palais des Sports de Toulon.

Retour sur son parcours :

Sandor Rac, né le 21 mai 1956 à Uroševac en Yougoslavie (aujourd'hui Kosovo), est un ancien handballeur yougoslave puis serbe international espoir évoluant au poste de gardien de but. Il est reconverti entraîneur depuis 1992 et a notamment remporté plusieurs titres avec le Metz Handball.

Sandor 2.png

Sa carrière de joueur :
Sandor Rac commence sa carrière de gardien de but dans les années 1970 en Yougoslavie, évoluant pendant 14 ans en première division yougoslave, le plus fort championnat en Europe à l'époque. Avec le Proleter Zrenjanin, il est ainsi vice-champion de Yougoslavie en 1984 et participe ainsi à plusieurs coupes d'Europe. Il est également sélectionné en équipe nationale espoir de Yougoslavie.

En 1988, il prend la direction de l'AC Boulogne-Billancourt alors que le club vient d'être relégué en Division 2. En 1991, le club est relégué en Nationale 1 et Rac arrête sa carrière de joueur pour devenir l'entraîneur du club. Il permet alors à l'ACBB de retrouver la Division 2 lors de la saison 1995-1996 qu'il termine à la 2e place, synonyme de retour du club dans l'élite. Après une 10e place en 1997 synonyme de maintien, Rac quitte l'ACBB.

Sa Carrière d’entraineur :
Il rejoint alors le SLUC Nancy où il reproduit la même performance, permettant au club de passer de la Nationale 1 à la Division 1 en étant vice-champion de D2 en 2001. Si le club termine la saison 2001-2002 à une belle 9e place, le club est rétrogradé en Nationale 1 pour problèmes financiers.

Il prend alors la direction du Club Africain Tunis pendant deux ans et demi avec succès puisqu'il remporte deux coupes nationales en 2003 et 2004 et deux Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupe en 2004 et 2005. Puis pendant 10 mois, il part au Qatar pour diriger le club d'Al Rayyan.

En 2006, il revient en France en prenant la tête du club féminin du Metz Handball pendant trois saisons, réalisant à chaque fois le doublé Championnat-coupe de la Ligue

Sandor 2.png
Sandor 3.png

En 2009, il rejoint le Luxembourg et le HBC Bascharage mais ne parvient pas à gagner de titre, échouant par deux fois en finale de coupe. Donc après trois saisons, les deux parties se séparent et Rac retourne à Metz. Devant faire face au départ de plusieurs joueuses majeures telles Amandine Leynaud, Allison Pineau et Claudine Mendy, il 

permet malgré tout club de faire une très belle saison 2012-2013, réalisant le doublé Championnat-Coupe de France et atteignant la finale de la Coupe EHF. La saison suivante, il ajoute à son palmarès un Championnat et une Coupe de la Ligue.

Sandor 5.png

En 2014, il signe un contrat de trois ans au Havre AC qui a alors l'ambition de bâtir une grande équipe pour entrer en concurrence avec Metz et Fleury. Le club réalise une saison moyenne en championnat et atteint la demi-finale de la Coupe d'Europe Challenge

Sandor 6.png

Des problèmes financiers conduiront le HAC en redressement judiciaire en juin 2015. Sandor Rac est alors contraint de quitter le club Havrais et rejoint alors l'US Saintes.

Sandor 7.png

Palmarès en tant qu'entraineur

AC Boulogne-Billancourt

 

SLUC Nancy

 

Club Africain de Tunis

 

Al Rayyan

  • Vice Champion du Qatar

Metz Handball

Récompenses individuelles

Meilleur entraineur du championnat de France LFH en 2012

Meilleur entraineur du championnat de France LFH en 2013

Sandor 9.png

Au vu de son expérience, le choix des Présidentes Jeanne-Marie De Torres et Perrine Paul s’est donc porté sur Sandor Rac, qui aura pour mission de replacer Toulon St/Cyr Var Handball vers les sommets de la LFH.

D1 LFH / J11: Le TSCV doit réagir face à Fleury !

En difficulté en championnat, les ReBelles de Toulon St-Cyr vont tenter de se relancer avant la trêve internationale avec la réception du Fleury Loiret, qui reste de son côté sur quatre succès de rang en LFH

 

La situation devient compliquée pour le TSCV qui n'a plus gagné en championnat depuis le 16 septembre, soit 6 défaites consécutives (un triste record établi depuis la saison 2013-14) et qui occupe actuellement la neuvième place en Championnat, avec un petit point d'avance sur la lanterne rouge, Dijon et quatre de retard sur Chambray (8ème et dernier qualifié en Play-Offs). 

Cette course aux Play-offs s’est donc sérieusement compliquée pour les ReBelles et passe désormais obligatoirement par une série de victoires qu’il faudrait entamer dès ce soir !

Fleury 1.jpg

Face au Fleury Loiret Handball, une réaction est attendue de la part des partenaires de Laurène Catani, qui doivent impérativement prendre des points dans leur antre du Palais des Sports (4 matchs pour 4 défaites depuis le début de saison) pour ne pas se retrouver définitivement décrochées dans la course aux Playoffs de fin de fin de saison. Pour cela, le public Varois viendra encore une fois en nombre (3.311 spectateurs lors du derby face à Nice) pour encourager les ReBelles qui voudront leur offrir dès ce soir ce tant attendu 1er succès à domicile de la saison.

Fleury 2.jpg

Mais face aux Panthères de Fleury, les Varoises vont devoir afficher un meilleur visage, pour espérer faire vaciller un adversaire en pleine confiance, qui reste sur quatre succès de rang. Les joueuses de Christophe Cassan se déplacent dans le sud avec des ambitions, et la volonté de clôturer cette phase aller sur une nouvelle victoire, qui permettrait à Paule Baudouin et les siennes de revenir à hauteur de la troisième place occupée par Nice. Deux formations aux dynamiques totalement différentes, qui vont se retrouver ce soir pour un duel qui s'annonce très engagé. 

Pour les entraineurs Dominique Blanchet et Olivier Samat :

"Suite au changement de ces derniers temps, nous avons mis en place : une semaine de travail autour des entrainements et de la vidéo. recherché à se mobiliser tous ensemble. Insisté sur une grande rigueur de travail."

LE GROUPE

Fleury 3.png

A noter également que la remise des labels Handball du comité 83 aura lieu à la mi-temps du match et que l’ensemble des clubs concernés se verront remettre leur distinction en présence de Guillaume Gille, consultant du TSCV et présent à cette occasion.

Retrouvez dés à présent le programme du match de ce soir

LE LIVE à suivre sur lfh.fr

Coup d'envoi du match  20h30
Ouverture des Portes du Palais des Sports 19h30

Billetterie disponible sur tscvhb.fr

TSCV–Nice, une histoire de suprématie régionale ! 


Suscitant depuis de nombreuses années un réel engouement auprès du public Toulonnais et Niçois, la rivalité entre les deux équipes phares du Handball féminin en PACA a marqué l’histoire des deux clubs. 

Olivier Samat, entraîneur adjoint de TSCV depuis plusieurs saisons et figure emblématique du club, se souvient d’un derby particulièrement marquant : 

« Le 20 avril 2016, nous sommes qualifiés en demi-finale de la coupe de France après un exploit contre Paris et le tirage au sort nous envoie à Nice. Le derby n’avait jamais eu un si gros enjeu. Il allait qualifier l’une des deux équipes à Bercy et lui assurer une place en finale. Il y avait eu tout d’abord un déplacement massif des supporters varois en terre niçoise pour ce match, ce qui a marqué les esprits et mis les joueuses dans les meilleures conditions. Plus de 300 supporters et partenaires avaient fait le déplacement pour encourager notre équipe.

Le match était très serré, les filles menaient de bout en bout mais jamais avec plus de 2 points d'écart. Elles avaient fait preuve de cohésion et de persévérance, ce qui permit de contenir les Aiglonnes pourtant favorites à l’époque. » 

Olivier se souvient de 2 buts en particulier qui ont fait basculer le match en 2ème MT:

Le But de Melody Serna qui a joué 3 mn et s’est retrouvé à la conclusion d’un superbe enclenchement. Elle déclencha alors un shoot à la hanche qui passa entre les jambes de Cléopatre Darleux et inscrivit un but déterminant.

Le But le Laurie Puleri aussi fut capital pour maintenir l’écart avec un « shunker » spectaculaire où elle embarqua la défense et conclu avec un shoot en lucarne » .

Le TSCV s’imposa finalement (17/20) et accèda à la 3ème finale de Coupe de France de son histoire. Les Varoises décrochant par la même occasion 3 victoires sur les 3 derbys disputés lors cette saison 2015-2016.

Retour sur les dernières confrontations entre le TSCV et OGC Nice:

Saison 2013-14:

J5 – Toulon vs Nice / 30-26

J15 – Nice vs Toulon / 26-30

Saison 2014-15:

J7 – Nice vs Toulon / 27-26

J16 – Toulon vs Nice / 23-25

Saison 2015-16:

J4 – Nice vs Toulon / 22-26

J12 –Toulon vs Nice / 21-18

1/2 Finale Coupe de France - Nice vs Toulon / 17-20

Saison 2016-17:

J3 – Toulon vs Nice / 20-20

J12 – Nice vs Toulon / 25-26

Bilan du TSCV: 6 Victoires / 1 Nul / 2 Défaites

 

Retrouvez un florilège des plus belles photos de ces dernières confrontations avec notamment trois anciennes joueuses emblématiques du TSCV: Marie-Paule Gnabouyou, Astride N'Gouan et Sanne van Olphen.

Et rendez vous ce vendredi 27 Octobre dès 20h30 au Palais des Sports de Toulon pour écrire la suite de l'histoire...