le TSCV s'impose 27-26 face à Fleury

Le Toulon St-Cyr Var Handball s'est imposé face au Fleury Loiret dans le cadre de la huitième journée de la LFH (27-26). Les ReBelles décrochent trois points très importants pour la suite de la saison.

7.jpg

Face à un concurrent direct amoindri par les blessures, mais qui à joué crânement sa chance, les Toulonnaises ont dû batailler pour remporter les trois points. Malmenées en début de rencontre (4-6, 12”) les partenaires de Siraba Dembélé (5 buts) ont appuyé sur l’accélérateur afin de prendre l’avantage juste avant la pause. (15-12, MT). Les retours de Laurisa Landre au poste de pivot et de Jessy Kramer apportent un impact physique déterminant aux ReBelles qui creusent l’écart en début de second acte (19-14, 36”).

Pas abattues pour autant, les fleuryssoises produisent de gros efforts pour rester dans la bataille. Raissa Dapina (7 réalisations au total) s’illustre à plusieurs reprises et à un peu moins de cinq minutes du terme, le suspens reste entier (26-24, 56”). Un ultime but de Sabrina Zazai sur son aile et une défense compacte dans les derniers instants permet aux varoises de s’adjuger la victoire dans ce duel face à un concurrent direct.

10.jpg

Au classement, les ReBelles grappillent une place grâce à ce succès et occupent le huitième rang, qualificatif pour les play-offs.

classement J08.png

Signature de la convetion Sainte-Musse

Pour la deuxième année consécutive, le Toulon Saint-Cyr Var Handball travaillera en étroite collaboration avec le CHITS, et plus particulièrement l’Hôpital Sainte Musse.

Dans ce cadre, l’ensemble de l’effectif professionnel et les joueuses du centre de formation sont suivies par le docteur Jean-Jacques Raymond, responsable de l’unité de médecine du sport. Le TSCV s’appuie ainsi sur l’ensemble des compétences et le plateau offert par le CHITS.

 De gauche à droite : Jean-Jacques Raymond (Médecin du TSCV), Perrine Paul (Co-présidente du TSCV), Michel Perrot (Directeur de l’établissement Sainte-Musse), Frédéric Rodrigues (Secrétaire général de l’hôpital)

De gauche à droite : Jean-Jacques Raymond (Médecin du TSCV), Perrine Paul (Co-présidente du TSCV), Michel Perrot (Directeur de l’établissement Sainte-Musse), Frédéric Rodrigues (Secrétaire général de l’hôpital)

Jasmina Jankovic meilleure ReBelle du mois de Septembre

jasmina 1.jpg

Vous êtes nombreux à avoir voté et choisi d’élire notre gardienne internationale hollandaise Jasmina Jankovic comme meilleure ReBelle du mois de Septembre.

Forte de deux prestations de haut vol, 10 arrêts à 31% de réussite face à Paris puis 13 arrêts à 43% de réussite contre Saint-Amand, Jasmina s’est rapidement imposée comme une pièce maîtresse de l’effectif toulonnais. Avec un total de 69 parades depuis le début du championnat (8,6 en moyenne par rencontre), Jasmina se classe à la cinquième position des meilleures gardiennes de LFH au nombre d’arrêts réalisés.

Merci à notre partenaire champagne Nicolas Feuillatte qui a récompensé Jasmina pour ses belles performances🍾🍾

jasmina 2.jpg

D1 LFH J7 : Nice - TSCV : Un derby pour confirmer !

Après 15 jours de trêve internationale, le championnat de LFH reprend ses droits ce Vendredi pour le Toulon St-Cyr Var Handball. Le TSCV se déplace chez son voisin niçois pour y disputer un derby qui s’annonce engagé. En jeu, trois points et l’hégémonie régionale !

 Emma Puleri et Jessy Kramer lors de TSCV - Nice (2017-2018)

Emma Puleri et Jessy Kramer lors de TSCV - Nice (2017-2018)



Après s’être rassuré avant la trêve grâce à un succès autoritaire face au promu Saint-Amand (31-20), les ReBelles auront l’objectif de confirmer en décrochant, pour la première fois de la saison, une deuxième victoire consécutive du côté de la French Riviera.

Mais la tâche s’annonce ardue pour les protégées de Sandor RAC. Leurs adversaires du soir réalisent un début de saison abouti, pointant à la 5ème place du classement générale avec un total de 13 points. Parmi les forces du collectif niçois ressort une défense solide (la 3ème meilleure de LFH), n’ayant concédé que 139 buts en 6 matches. Il faudra également se méfier de l’attaque « nissarde », portée par l’expérimenté Ehsan AbdelMalek. Avec 38 buts au compteur, la demi-centre est la 4ème meilleure marqueuse du championnat, juste devant une certaine… Siraba Dembélé (36 buts)

 Les ReBelles fêtent leur succès étriqué (26-25) à Nice l’année dernière

Les ReBelles fêtent leur succès étriqué (26-25) à Nice l’année dernière

Dans l’historique des confrontations, le bilan entre les deux équipes est plutôt équilibré. Sur les 15 dernières rencontres, le TSCV en a remporté 8, contre 6 victoires niçoises et 1 match nul. La dernière opposition remonte au 8 avril et une demi-finale de Coupe de France, où les ReBelles avaient décroché leur billet pour Bercy en l’emportant 24-22.

 En terre nicoise, le dernier succès toulonnais remonte au 18 Février 2017, avec une victoire sur le fil 26-25.

 Maire-Paule Gnabouyou et Astrid N’Gouan lors de TSCV-Nice, saison 2014-2015

Maire-Paule Gnabouyou et Astrid N’Gouan lors de TSCV-Nice, saison 2014-2015

Les 5 derniers matches : 


08.04.18 CDF Toulon St-Cyr 24-22 Nice

16.03.18 LFH Nice 25-17 Toulon St-Cyr
27.10.17 LFH Toulon St-Cyr 22-27 Nice

18.02.17 LFH Nice 25-26 Toulon St-Cyr

23.09.16 LFH Toulon St-Cyr 20-20 Nice




Ce premier duel entre les deux formations sera l’occasion de retrouvailles, puisque deux anciennes ReBelles portent aujourd’hui les couleurs adversaires : Djénéba Tandjan et Marina David

 Marina David sous les couleurs du TSCV lors de Toulon - Nice, saison 2015-2016

Marina David sous les couleurs du TSCV lors de Toulon - Nice, saison 2015-2016

Siraba Dembélé absente pour la Golden League

La capitaine de l’équipe de France ne s’envolera pas ce jour pour disputer la Golden league au Danemark avec les bleues. Contrainte de renoncer pour des raisons personnelles, elle laisse sa place à la jeune Constance Mauny, 19 ans, qui évolue depuis le début de la saison au sein du Brest Bretagne Handball.

DSC_8680.jpg

Siraba Dembélé et Jasmina Jankovic en sélections nationales

Après un mois de Septembre très chargé, avec pas moins de six rencontres de championnat disputées, l’heure de la trêve internationale à sonné. Deux joueuses du TSCV ont rejoint cette semaine leur sélection afin de préparer le championnat d’Europe.

Récente championne du monde et capitaine de l’équipe de France, c’est logiquement que Siraba Dembélé a été appelée par Olivier Krumbholz pour ce nouveau rassemblement tricolore. Les Bleues passeront quelques jours au sein de la maison du handball, à Créteil, avant de prendre la direction du Danemark où elles disputeront la première étape de la Golden League dont voici le programme :

  Crédit photo : Facebook - Équipes de France de handball

Crédit photo : Facebook - Équipes de France de handball

27 au 30 septembre : 1e étape de la Golden League 2018-2019 (Danemark)
27 septembre à 21h00, à Viborg : Danemark - France / 18h45 : Norvège - Pologne
29 septembre à 14h00, à Aarhus : France - Norvège / 16h10 : Danemark - Pologne
30 septembre à 14h45, à Horsens : Pologne - France / 17h00 : Danemark - Norvège
21 au 28 octobre : stage à la Maison du Handball

  Crédit photo : Facebook - Het Nederlands Dames Handbalteam

Crédit photo : Facebook - Het Nederlands Dames Handbalteam

Autre toulonnaise à représenter son pays cette semaine, notre gardienne Jasmina Jankovic. Médaillée de bronze au dernier championnat du monde, Jasmina à de nouveau été convoquée par Henk Groener pour une double confrontation amicale face au Japon. Les deux rencontres se dérouleront à Eindhoven les 28 et 29 Septembre.

D1 LFH J6 : TSCV 31 - 20 ST-AMAND : Les ReBelles s'imposent avec autorité

Opposées à Saint-Amand après trois revers consécutifs, les ReBelles n’avaient pas le droit à l’erreur. Et elles n’ont pas failli à leur mission.

DSC_9494.jpg

L’objectif était simple, retrouver la victoire afin de ne pas se faire décrocher au classement. Dès l’entame de match, les joueuses de Sandor Rac ont donné le ton. Un premier break est réalisé après seulement une minute de jeu (2-0). Les ReBelles continuent d’imposer leur rythme. Dans sa cage, Jasmina Jankovic réalise d’entrée de jeu plusieurs parades permettant à Siraba Dembélé, en contre-attaque, de creuser l’écart (6-1, 5eme).

DSC_9640.jpg

Malgré cette entame de match chaotique, les amandinoises ne baissent pas la tête et au contraire, parviennent à revenir progressivement dans la rencontre. Entrée rapidement dans les buts, la gardienne nordiste Laetitia Saibou s’illustre à plusieurs reprises et de l’autre côté du terrain, Ivana Filipovic permet aux siennes de recoller (9-9, 20’). Le moment choisi par les ReBelles pour remettre un coup d’accélérateur. Sur son aile droite, Sabrina Zazai inscrit deux buts coup sur coups dans les derniers instant de la première période, que vient conclure Marie-Hélène Sajka d’une nouvelle réalisation. A la pause, le TSCV est en tête (15-13) mais tout reste à faire.

Le début de seconde période est la copie conforme du début de match. Siraba Dembélé (10 réalisations au total) et Laurène Catani trouvent la faille à plusieurs reprises et le TSCV reprend de la marge (20-14, 38’). Mais cette fois ci, les joueuses de Sandor Rac ne vont pas baisser la garde. Mieux encore, grâce à un jeu collectif de qualité, elles vont s’envoler au score. Jankovic (13 parades au total) ferme la boutique, et en pivot, Marie-Charlotte Rittore se charge de bonifier la solide prestation défensive de ses coéquipières (28-16, 48’). Sandor Rac décide alors d’effectuer un turnover, grâce auquel Léa Serdarevic (5 arrêts sur 8 tirs) et Eden Julien vont valider ce joli succès varois.

DSC_8632.jpg

Les ReBelles s’imposent au final 31-20 et renouent avec le succès juste avant la trêve internationale. Cette deuxième victoire de la saison leur permet de préparer de la meilleure manière possible de le derby à Nice lors de la prochaine journée.

Les statistiques complètes de la rencontre

D1 LFH J5 : Nantes - TSCV : Reprendre confiance

Sandor Rac et ses joueuses sont en déplacement du côté de Nantes où elles affrontent une autre équipe en difficulté en ce début de championnat.

DSC_7595.jpg

Pas récompensées de leurs efforts face à Paris (défaite 29-26), les #ReBelles sont à Nantes ce week-end pour tenter de rebondir et décrocher leur premier succès loin du Palais des Sports. Elles sont opposées à une autre équipe en mal de confiance, le Nantes Atlantique Handball de Camille Ayglon Saurina. En effet, après un premier succès étriqué face à Nice lors de la première journée (22-21), les protégées de Frédéric Bougeant n’ont plus connu la victoire depuis.

DSC_8602.jpg

Les deux équipes présentent donc le même bilan d’une victoire contre trois défaites au moment de s’affronter, et malheur au vaincu, qui restera englué en fond de classement. Dans l’historique, cette équipe nantaise ne réussit pas forcément bien au TSCV. Les varoises se sont inclinées lors des deux confrontations la saison dernière, 29-22 à Nantes puis 24-23 à la maison, et la dernière victoire en terre nantaise remonte au 1er Février 2014. Charge donc aux ReBelles de faire preuve de caractère, de solidarité et d’abnégation afin de bonifier les promesses entrevues lors de la seconde mi-temps face à Paris mercredi. Coup d’envoi de la rencontre à 17h !

DSC_8502.jpg

D1 LFH J3 : Dijon - TSCV : Pour prendre le bon wagon

Victorieuses face à Bourg de Péage la semaine dernière, les ReBelles se déplacent ce soir à Dijon avec la ferme intention d'y bonifier leur premier succès de la saison.

Au sein d'un mois de Septembre surchargé, Siraba Dembélé et ses coéquipières disputent déjà ce soir leur troisième match officiel de la saison. Un calendrier effréné mais qui offre l'occasion de rapidement se mettre dans le bain. Si les joueuses de Christophe Maréchal se sont inclinées lors des deux premières journées, il faudra pour Dounia Abdourahim et les ReBelles se méfier d'une équipe toujours combative. L'arrière toulonnaise compte bien s'appuyer sur la prestation de la semaine précédente :

Dounia Abdou.jpg

"Face à Bourg, nous avons réalisé un bon match dans l'ensemble. On a toutes donné beaucoup d'énergie, on a su contrôler le tempo sans être vraiment inquiétées. On peut encore gommer quelques erreurs et gagner en régularité, mais c'est de bonne augure pour la suite."

 

654A0827.JPG

Même son de cloche pour le coach Sandor Rac, qui prévient :

"L'équipe est prête pour aller à Dijon. Je suis satisfait de ce que l'on a montré lors du dernier match et cette semaine à l'entraînement. Ce sera une match compliqué face à une équipe pugnace, qui ne lâche jamais rien. Elles l'ont montré la saison dernière en playdowns, partant de la dernière place et parvenant à se maintenir. On peut mener de sept ou huit buts et se faire rattraper. Ce match dépendra vraiment de nous. Si on fait ce qu'on sait faire, on devrait pouvoir l'emporter".

 

 

L'année dernière, les deux formations se sont affrontées à quatre reprises, pour un bilan de trois victoires toulonnaises contre une seul pour la JDA. Toujours privé de Laurisa Landre pour ce nouveau déplacement, le technicien varois a choisi de faire confiance à la même équipe que la semaine dernière. Coup d'envoi à 20h30. La rencontre est à suivre en livescore sur le site de la LFH

Compo J3 Dijon.jpg

Réorganisation du secteur sportif au Toulon Saint-Cyr Var Handball

Dans le cadre de sa restructuration et dans l'optique de la mise en oeuvre de son projet «  Filière d'excellence » , le Toulon St/Cyr Var Handball comporte désormais trois secteurs sportifs à compter de cette saison 2018-2019 :

Visuel Réorga site internet.jpg

- La LFH, son secteur professionnel, avec l'équipe première évoluant en D1 et dirigé par Sandor Rac

Photo Sandor Rac article.jpg

- L'Académie, dirigée par Dominique Blanchet, avec La Nationale 1 et l'équipe des -18 Championnat de France entrainée par Mathieu Bernard et sacrée Championne de France 2018. L'Académie TSCV regroupe également le Centre de Pré-Formation et bien sûr le Centre de Formation particulièrement performant puisque 5 joueuses ont signé leur premier contrat professionnel cette saison (Laurie et Emma Puleri, Marie-Charlotte Rittore, Lea Serdarevic et Camille Depuiset).

Dominique Blanchet article.jpg

- L'Ecole de Handball, sous la responsabilité désormais de Dominique Deschamps (en qualité de Directeur Sportif) et d'Olivier Samat (Responsable Technique), et comprenant l'ensemble des équipes de jeunes du TSCV à savoir les - 9ans, -11 ans, -13 ans, -15 ans et -17 ans

Photo 3 article.jpg

Nous vous proposerons très bientôt une présentation de chacune des équipes de l'#Académie et de l'#Ecoledehand, de leurs dirigeants et entraineurs.

Toute l'actualité de l'Académie et de l'Ecole de Handball est également à retrouver sur la page Facebook "Toulon Saint-Cyr Var Handball Académie Ecole de Hand".

Bonne saison de Handball à tous et à toutes!

#FORZATSCV

 

Le TSCV s'impose pour sa première de la saison à domicile

Battues avec le honneurs à Metz (20-28) en ouverture du championnat, les ReBelles ont décroché leur première victoire de la saison, ce samedi, face à Bourg de Péage (28-25) lors de la deuxième journée de LFH.

Après un lever de rideau orchestré par son équipe de Nationale 1 (match amical face à l'AS Cannes Mandelieu), les protégées de Sandor Rac ont retrouvé ce samedi leur palais des sports, qui a répondu présent au rendez-vous (1 841 personnes) . Le TSCV à également pu compter sur la présence d'un invité de marque, puisque le coup d'envoi de la rencontre à été donné par Jackson Richardson, double champion du monde et porte drapeau de l'équipe de France olympique à Athènes.

jackson richardson.jpg

Après un début de partie où les deux équipes se rendent coup pour coup, les ReBelles, bien emmenées par leur capitaine Siraba Dembélé, vont creuser un premier écart. Nullement impressionnée par son retour au palais des sports, l'internationale française s'illustre à plusieurs reprises et permet au TSCV de mener 8-6 (15"). Si les péageoises restent au contact (10-10, 22"), Marie-Hélène Sajka, autre recrue estivale, fait parler sa puissance pour permettre aux siennes de virer en tête à la pause (15-13).

ahé sajka.jpg

Solidaires en défense, appliquées en attaque, Laurène Catani et ses partenaires débutent idéalement la seconde période, prenant jusqu'à six longueurs d'avance (21-15, 38"). Malgré de vaillantes adversaires qui jettent leurs dernières forces dans la bataille (23-20, 48"), Jasmina Jankovic, arrivée également cette été sur la rade, ferme la boutique et permet à son équipe de valider son premier succès de la saison (28-25).

40635753_2017553491822535_2398187267093954560_o.jpg

De bonne augure pour Sandor Rac et son groupe qui peut aborder idéalement le prochain déplacement à Dijon, Vendredi 7 Septembre, pour le compte de la 3ème journée de championnat.

Découvrez les statistiques complètes de la rencontre

40663989_1930113587068673_7914326100216381440_o.jpg

Transdev, la Mutuelle Générale et Bec, nouveaux partenaires maillots !

En marge de la grande soirée de présentation qui s'est tenu au Pavillon de Frégate le 24 août, le TSCV a présenté ses nouveaux partenaires et notamment ceux qui seront présents sur les tenues de match tout au long de la saison. Présentation des trois nouveaux sponsors maillots...qui renforcent encore davantage le projet de développement du Toulon St/Cyr Var Handball !

180824-TSCVH-SOIREE_0459.jpg
Logo.png

-Transdev : Le groupe Français multinational compte parmi les principaux leader de la mobilité au monde. En 2017, Transdev emploie plus de 80 000 personnes et transporte 11 millions de passagers au quotidien grâce à l’intégration de différents modes de transport. La mission du groupe Transdev est d’accompagner les collectivités territoriales et les entreprises dans la recherche et la mise en œuvre de solutions de mobilité. En 2017, le groupe était présent dans 20 pays.

Le directeur adjoint Pole PACA de Transdev, Thierry Durand a souhaité accompagner le club dans son développement et, est donc devenu partenaire maillot officiel. On retrouvera donc le logo Transdev, centré sur la face avant du maillot durant les deux prochaines saisons.

La société Transdev connaissait connaissait déjà bien l'environnement du TSCV. En effet, Mr Durand est également le Directeur du Réseau Mistral, qui était déjà un partenaire historique auprès du Toulon St Cyr Var Handball ! Pour cette saison, le partenaire a donc souhaité accompagner un peu davantage le club afin qu'il puisse se développer et grandir. C'est une cause pour laquelle Transdev et le Réseau Mistral sont sensibles, à savoir unir autour du sport et fédérer une équipe autour de valeurs communes.

L'ensemble du TSCV souhaite remercier Transdev pour ce nouveau partenariat qui s'affichera sur tous les terrains du Championnat de D1 LFH et le Réseau Mistral pour sa fidélité historique envers les ReBelles.

654A0660.JPG
Mutuelle-après.png

-La Mutuelle Générale : Acteur majeur de l’économie sociale, La Mutuelle Générale protège plus de 1,4 million de personnes. Elle intervient sur les marchés des particuliers et des entreprises, en santé et en prévoyance. Son expérience de plus de 70 ans lui confère une solide expertise des métiers de l'assurance santé. Au-delà du simple remboursement des frais médicaux, elle privilégie en particulier l’accompagnement personnalisé de ses adhérents par des services innovants s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment dans le domaine de la prévention en santé. 

La Mutuelle Générale, 3e mutuelle française, a décidé de renforcer sa politique de sponsoring sportif et de soutenir le Toulon Saint-Cyr Var Handball pour les deux prochaines saisons. Proche de ses assurés et partenaires dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, c’est tout naturellement que la mutuelle a souhaité apporter sa contribution au développement et au rayonnement de l’équipe de handball féminine.

180824-TSCVH-SOIREE_0509.JPG

Incarner ses valeurs mutualistes et exprimer ses engagements

En lien avec sa stratégie de développement du marché de l’Individuel vers le marché du Collectif, La Mutuelle Générale a choisi de soutenir des équipes de sports collectifs, populaires, fédérateurs et incarnant les valeurs mutualistes que sont notamment la solidarité et l’entraide. Plus encore, La Mutuelle Générale a à cœur de valoriser les sports où l’esprit d’équipe est un principe fondamental et un gage de réussite. Implantée dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur de longue date et proche de ses assurés comme de ses partenaires au sein d’un tissu économique dynamique, La Mutuelle Générale a ainsi choisi de soutenir les ReBelles. Une volonté permettant à la fois d’incarner ses engagements pour l’égalité femme-homme, la mixité mais aussi d’apporter son soutien au développement et au rayonnement du sport féminin.

« Le handball féminin est un sport très fédérateur et nous sommes fiers de soutenir la talentueuse équipe féminine de Toulon Saint-Cyr Var Handball pour les deux prochaines saisons », ont déclaré Claude Durand, Présidente de Section de la région varoise et Philippe Peyre-Costa, Directeur régional des ventes Sud Est de La Mutuelle Générale.

« En tant qu’acteur de la santé, nous sommes convaincus que la pratique d’un sport accessible à tous tel que le handball, est un moyen de préserver durablement son capital santé », a ajouté Abdel Belaroussi, Directeur du Réseau commercial de La Mutuelle Générale.

L'ensemble du TSCV souhaite remercier La Mutuelle Générale pour ce nouveau partenariat. Le club a a pu faire connaissance avec l'ensemble de la direction lors de la soirée de présentation. Cette soirée marque le début d'une belle aventure humaine et les présidentes et les joueuses ont posé pour la photo souvenir immortalisant cette nouvelle collaboration.

180824-TSCVH-SOIREE_0224.jpg
Bec Construction Visuel.png

-Bec Construction Provence Fayat : Partenaire fidèle du Toulon St Cyr Var Handball, la société BEC est partenaire depuis trois ans et a souhaité faire évoluer son partenariat afin d'accompagner davantage le développement du club.

Bec Construction construit et réalise des bâtiments, logements, bureaux, scolaires, hospitaliers, résidences de tourisme et de repos, ouvrages fonctionnels. La société intervient également dans la restructuration et la réhabilitation en site occupé (habitat social ou bâtiments tertiaires). Grâce à ses équipes pluridisciplinaires, Bec Construction Provence et Var réalise des opérations en production propre (gros œuvre) et également de construction « clé en main » en entreprise générale et conception réalisation.

Réel acteur au sein du TSCV, Jean Pierre Guerin, le directeur d'agence de la Farlède suit les ReBelles avec passion. Il retrouve les valeurs de son entreprise au sein de l'équipe féminine de Handball ! 

Nous souhaitons donc remercier le groupe Bec pour la confiance accordée depuis maintenant plusieurs années.

Par ailleurs, nous remercions tous les partenaires qui permettent au club d'avancer, de se structurer et de grandir. Nous vous les présenterons également tout au long de la saison.

Qu'ils soient sur le maillot ou non chacun des partenaires du club apporte quelque chose et pour cela nous souhaitons leur dire un grand Merci !

654A0711.JPG

 

Si vous aussi vous souhaitez devenir partenaire du club afin de booster votre réseau professionnel et vivre l'émotion sportive d'un club de haut niveau contactez le service commercial (marketing@tscvhb.fr) ou Rendez vous dans notre espace TSCV Business !

D1 LFH J1 : Metz - TSCV : Les ReBelles lancent leur saison chez le Champion !

Ce mercredi 29 Aout, les ReBelles débuteront la saison par un adversaire de taille : Metz-Handball, Champion de France en titre!  Cette première rencontre pourrait aussi annoncer le début d'une saison ambitieuse avec le nouvel effectif Varois à disposition de Sandor Rac. Et pour ce 1er match, l'effectif sera au complet avec en prime le retour tant attendu d'Olivera Jurisic, absente depuis un an !

39203576_2002711073306777_3599100843640487936_o.jpg

Lors des différents matchs amicaux de cette pré-saison, le coach Sandor Rac s'est montré particulièrement satisfait de l'effectif mis à sa disposition. Les ReBelles ont bien travaillé durant tout l'été, les recrues se sont parfaitement intégrées, la cohésion de groupe s'est mise en place autour de Siraba Dembélé et les résultats étaient là pour des ReBelles qui ont notamment remporté le tournoi de préparation à Bourg de Péage !

Après les entraînements, le travail physique et cardio... Les varoises sont fin prêtes pour débuter cette nouvelle saison. Elles partiront donc ce mardi 28 Août en direction de la Lorraine ou elles effectueront un entrainement sur place le lendemain matin avant de se lancer dans le grand bain de la compétition. 

Le coach Sandor Rac semble confiant et nous donne son avis sur cette rencontre :

Il s'agit d'un match avec beaucoup d'enjeu pour nous, pour bien débuter le championnat, une victoire serait la bienvenue. Nous allons affronter l'équipe de Metz qui est incontestablement la meilleure équipe du championnat ! Je pense que l'équipe peut concurrencer et même vaincre Metz si les joueuses restent concentrer et très dynamiques. Il ne faudra pas faire d'erreur pour tenter de vaincre les Messines chez elles !

654A0826.JPG

Un groupe au complet qui a fier allure avec le grand retour d'Olivera Jurisic !

Après de longs mois de blessures et de doutes, l'Internationale Danoise du TSCV Olivera Jurisic va refouler les parquets de D1 dès demain à Metz. Elle sera donc la 6ème recrue tant attendue par les supporters et par les présidentes qui lui ont maintenu leur confiance malgré sa longue indisponibilité.

En effet, Olivera n'ayant pas disputé la moindre minute la saison dernière, elle constituera finalement avec Julien, Sajka, Jankovic, Landre et Dembélé un véritable renfort pour cet effectif 2018-19 qui aura une belle carte à jouer dans ce championnat.

TSCV NANTES-3651.jpg

Les joueuses retenues sont : Yasmina Jankovic, Léa Serdarevic, Siraba Dembélé, Eden Julien, Laurisa Landre, Marie-Charlotte Rittore, Sabrina Zazai, Lidija Cvijic, Olivera Jurisic, Mariam Eradze, Jessy Kramer, Laurène Catani, Marie Hélène Sajka, Dounia Abdourahim

compo d'équipe J1.jpg

Lors de la saison passée, les ReBelles s'étaient inclinées 35 à 17 pour la 6ème journée du championnat. Nous espérons donc que le nouvel effectif puisse permettre aux ReBelles de concurrencer davantage l'équipe Messine Championne de France. A noter que cette rencontre sera retransmise en direct sur BeinSport !

visuel site.jpg

Les maillots 2018/19 dévoilés au Pavillon de Frégate !

Lors de la pré-saison, ce sont les supporters qui ont pu choisir le maillot que des ReBelles version 2018-2019. Et suite à aux nombreux votes reçus via l'appli officielle TSCV et sur la page Facebook du club, un modèle a pris largement le dessus par rapport aux autres designs proposés par l'équipementier et le fournisseur officiel du TSCV, Kappa et Game Sports qui ont tous deux prolonger l'aventure avec les ReBelles jusqu'en 2021 !

40037148_10156661058352899_2995870672577626112_n.jpg

Les ReBelles ont donc pu présenter ce tenue 2018-2019 lors de la soirée d'ouverture qui a eu lieu le Vendredi 24 Août au Domaine de la Frégate. Une chance pour les partenaires présents qui ont donc pu découvrir en avant première ces nouveaux maillots !

Retrouvez les photos de cette soirée ici

Plus tôt dans la journée, la traditionnelle séance photos avec ces nouvelles tuniques avait eu lieu au Palais des Sports de Toulon. Le club tient à remercier Giofab Photos Sports qui a réalisé cette séance avec les joueuses et le staff du TSCV

 Un making of de cette séance a également été réalisé est largement diffusé sur les réseaux sociaux. Le TSCV souhaite remercier pour cela Thomas Richy, pour sa superbe réalisation vidéo à retrouver sur le lien ci-dessous:

Revivez le shooting photo grâce au making of ici !

TEAM OK.jpg
654A0675.JPG

Un tournoi très satisfaisant

Les ReBelles ont su faire la différence ce week end durant le tournoi de préparation LFH à Bourg de Péage. Les Toulonnaises ont d'abord affronté St Amand vendredi soir,  avant de se frotter samedi aux hôtes du tournoi, Bourg de Péage.

38909291_1000296203464559_8852282086476742656_o.jpg

Le TSCV remporte les deux rencontres en s'imposant d'abord 26 à 19 contre St Amand puis en venant à bout de Bourg de Péage 35 à 26. Sandor Rac s'est montré très satisfait non seulement d'avoir remporté ce tournoi mais surtout de l'investissement et de la qualité du jeu déployé sur le terrain. Il a profité des retours de Laurisa Landre et Dounia Abdourahim qui se sont montrées particulièrement à leur avantage.

38923507_1000301903463989_593470111285772288_o.jpg

Les ReBelles montent progressivement en intensité et niveau de jeu. L'arrivée des championnes du monde apporte de l'expérience dans le groupe et leur adaptation semble s'être faite tout naturellement. A deux semaines de la reprise du championnat, la performance de ce week end rassure et permet aux joueuses de travailler sereinement, en s'appuyant sur des bases solides jusqu'à la première rencontre qui les opposera à Metz (mercredi 29 aout).

38768506_1000225926804920_8595723224367497216_n.jpg

Le coach revient sur ces deux rencontres :

"Ce tournoi était très important pour l'équipe, il m'a permis de tester encore un peu Laurisa Landre, Mahé (Marie-Hélène Sajka) et les autres recrues afin qu'elles nous montrent ce dont elles sont capables. L'équipe est pratiquement au complet, nous avons joué avec 14 filles et moins de joueuses du centre de formation."

(Léa Serdarevic, Camille Depuiset, Siraba Dembele, Eden Julien, Jessy Kramer, Mariam Eradze, Laurène Catani, Dounia Abdourahim, Mahé Sajka, Sabrina Zazai, Elise Caramello, Lidija Cvijic, Marie Charlotte Rittore, Laurisa Landre)

39017322_1000299793464200_1212144576723156992_o.jpg

Les gardiennes Léa Serdarevic et Camille Depuiset se sont parfaitement défendues avec près de 50% d’arrêt sur le tournoi. Sur ce genre de rencontres ce qui compte pour nous, c'est de pouvoir ajuster l'équipe et tester les joueuses physiquement. Aujourd'hui je suis confiant et satisfait des filles car elles ont été dynamiques, motivées et physiquement prêtes pour débuter le championnat.

38928845_1382412498557430_5673322902305374208_o.jpg

L'issue de ce tournoi est donc très positive pour les ReBelles. Sandor Rac, en plus de se satisfaire du groupe dans son ensemble, met accent sur les performances de Marie Hélène Sajka qui s'exprime de plus en plus sous ses nouvelles couleurs (meilleure buteuse durant ce tournoi avec 12 buts) et l'arrière gauche Mariam Eradze, pensionnaire du Centre de Formation qui s'est illustrée avec 8 buts. 

38912125_1382416511890362_2702827459153231872_o.jpg

Avant de débuter cette saison il reste deux matchs amicaux pour les Varoises qui affronteront Plan de Cuques mercredi, puis Nice le 22 Août. Deux matchs pour "ajuster les derniers détails" selon le coach.

38874876_1000279356799577_97410399439159296_o.jpg
38931981_1382412545224092_8422566103091249152_o.jpg

Retour sur le Beach Hand, Sabrina Zazai témoigne !

Du 24 au 29 juillet, l'équipe de France de Beach Handball disputait la 7ème édition du championnat du monde à Kazan en Russie !

37785766_10156583600052899_2372508770027700224_o.jpg

Zazai et Catani, les deux Toulonnaises sélectionnées ont pu s'illustrer à travers des matchs disputés face à des équipes du monde entier, et des nations que l'on n'attend pas forcément sur un terrain de handball ! Mais cette version du hand est bien différente de celle plus classique que nous suivons tout au long de l'année. 

Après avoir rejoint ses coéquipières en compagnie de Laurène Catani, l'ailière revient sur son expérience durant le tournoi.

L'équipe était constituée de jeunes joueuses talentueuses, bien que les deux seules professionnelles soient les deux Varoises. Selon Sabrina, la cohésion était au rendez-vous et la bonne entente a permis aux joueuses de vivre intensément cette compétition ! 

37332695_10156567050067899_6306044595155238912_n.jpg

Sabrina Zazai :

"Pour moi il s'agissait d'une première convocation en mondial senior, est c'était réellement intéressant. Le niveau était haut, et l'atmosphère qui régnait autour du tournoi a attiré du public pour assister aux matchs. 

Il s'agit d'un sport très physique mais surtout intense, les temps de jeu sont courts (10 min), et spectaculaire. C'est également un sport qui est très cadré avec des règles strictes. Nous n'avions par exemple pas le droit aux contacts sous peine d'être sanctionnées. L'équipe dans la quelle on a pu évoluer était soudée et il y avait vraiment une bonne ambiance."

37769190_10156434385698903_8015338044481601536_o.jpg

A la question de savoir si ce tournoi leur a servi physiquement, Sabrina déclare :

"On peut dire que ce mondial nous a aidé à nous préparer physiquement, le cardio et les conditions physiques ont été rudement sollicités tout comme le gainage !  Cette année on a fini 11ème sur 16, avec des adversaires très compétitifs. J'espère pour l'année prochaine pouvoir retenter l’expérience et peut être que davantage de joueuses de LFH permettrait de gratter des places au classement final. "

37763562_10156436879893903_5172854363579744256_o.jpg

Au dela de l'intérêt sportif, ce tournoi a permis aux joueuses de faire de belles rencontres ! Une "super expérience" selon les mots de Sabrina.

37706209_10156436879858903_5325203729811505152_o.jpg

Les ReBelles à Bourg De Péage pour deux nouvelles oppositions

Aujourd'hui vendredi 10 aout, Sandor Rac et son groupe se déplacent dans la Drome à Bourg de Péage pour y disputer deux nouvelles rencontres amicales.

 

Après le stage de cohésion à Vittel lors duquel le staff a donné du temps de jeu à toutes les joueuses, y compris aux pensionnaires du centre de formation, c'est avec 15 éléments seulement que les coéquipières de Laurène Catani se rendent dans la Drôme. Deux rencontres sont au programme. La première, ce soir à 18h verra s'affronter les Varoises à St-Amand, équipe qui rejoint l'élite cette saison. Les deux formations se sont déjà croisées la saison passée. Souvenez-vous, c'était le 9 mars 2018, en 1/4 de finale de Coupe de France. Les Rebelles s'étaient alors imposées 27-26 validant ainsi leur ticket pour les 1/2 finales.

L'enjeu sportif est bien moindre pour le match de ce soir. Quoi que, avec les retours de Laurisa Landre et Dounia Abdourahim, de nouvelles possibilités s'offrent à Sandor Rac dans l'animation. Rappelons que la pivot et l'arrière n'avaient pu prendre part aux oppositions lors du stage à Vittel.

En revanche, l'entraineur du TSCV devra se passer des services d'Emma Puleri pour blessure (fracture du nez survenue lors du dernier match, face à Dijon), Olivera Jurisic qui reprend les entraînements collectifs et monte en régime progressivement, ainsi que Jasmina Jankovic, la gardienne néerlandaise recrutée cet été en provenance de Metzingen (All.). En effet, suite à une petite gêne ressentie hier soir à l'entrainement, le staff n'a pas souhaité prendre le moindre risque et laisse Jankovic au repos.

La deuxième opposition aura lieu demain, face à Bourg de Péage à 18h.

Le groupe entrera la semaine prochaine dans la dernière quinzaine de la préparation, qui l'amènera progressivement vers la première journée de championnat, face à Metz, Champion de France en titre.

MATCHS AMICAUX .jpg

Stage de pré-saison : le point sur les matchs amicaux

A Vittel, les ReBelles enchaînent les séances d'entraînement. Entre chacune d'elles, le staff a programmé pas moins de quatre matchs amicaux, cinq même, si l'on considère celui d'avant le départ face à Nice.

La première opposition a donc eu lieu face à Dijon, sur la route de Vittel. Les Rebelles ont remporté ce premier face à face sur le score de 26 à 22. Sandor Rac souhaite faire jouer toutes les joueuses, y compris les jeunes du centre de formation, qui ont un temps de jeu conséquent et qui en profitent pour proposer de belles choses.

2.jpg

Mercredi 1er Aout les ReBelles rencontraient l'équipe de Besançon pour disputer à 18h un nouveau match amical. La première mi-temps tourne en faveur du TSCV (16-9). Cela permet à Sandor Rac de faire jouer les pensionnaires du centre de formation mais également de tester les nouvelles recrues.

besancon.jpg

En 2ème mi temps, les ReBelles montrent des signes de fatigue et voient leur avance fondre peu à peu. Toujours privées de Landre et Abdourahim, la rencontre se soldera par une défaite 31 à 28.

Hier jeudi, les coéquipières de Laurène Catani et Sabrina Zazai, qui ont rejoint le groupe sur place après leurs sélections en équipe de France de Beach Hand, ont affronté Metz, champion de France en titre. Ce match était particulièrement attendu par le coach afin de mesurer la différence entre les équipes. Mais la fatigue des ReBelles c'est faite sentir dès l'entame de match et cela se traduit sur le panneau d'affichage.  C'est une lourde défaite pour Siraba Dembélé et ses coéquipières qui se sont inclinées 41-22 face à une équipe de Metz bien plus fraiche physiquement. Bien entendu et comme dans la plupart des cas en préparation, il y eut de bonnes choses. Sandor Rac se dit content des joueuses. Il a pu travailler de nouveaux enclenchements avec les nouvelles recrues :

"Lors de la rencontre face à Metz, les filles étaient trop fatiguées à cause de l’enchaînement des matchs. Nous n'avons pas pu tenir les Messines et l'absence de joueuses importantes nous a été préjudiciable. Le niveau de Metz est très élevé et le club détient une équipe avec de très bonnes joueuses. Cette rencontre nous a permis d''apprendre et de tester de nouvelles choses."

Les joueuses disputeront aujourd'hui à 18h le "match retour" face à Dijon. Sandor Rac attend d'elles de produire encore un effort pour tenter de finir ce stage sur une bonne note.

Des nouvelles des ReBelles à Vittel

Depuis leur arrivée lundi 30 juillet dans les Vosges, les joueuses du Toulon Saint Cyr Var Handball sont au coeur d'un stage de pré-saison intensif !

1 copie.jpg

Ce sont au total 22 membres du club (19 joueuses et 3 membres du staff) qui continuent leur préparation de saison, et avec le sourire ! Sous l’œil de Sandor Rac, les ReBelles enchaînent entraînements, séances de travail physique et matchs amicaux. Un stage très exigeant du notamment à l'enchaînement des rencontres de préparation.

Elles ont pour le moment remporté le premier match face à Dijon (26 à 22). Elles rencontreront ce soir Besançon à 18h. Demain les ReBelles se déplaceront à Metz pour disputer un nouveau match amical, et elles finiront par de nouveau croiser Dijon Vendredi pour un "match retour" ! Cet enchainement permet au staff de tester la quasi-totalité du groupe en conditions de match avec comme objectif d'être bien sûr prêt au combat pour le premier match de championnat, dans moins d'un mois désormais.

MATCHS AMICAUX .jpg

L'entrainement matinal (10h00) au sein du Centre de Préparation Omnisports (CPO) permet aux joueuses de travailler leur condition physique. Entre entrainement handball, séquences de jeu, travail physique, cardio et immersion dans des bassins/piscines d'eau froide, les Varoises profitent de températures légèrement plus clémentes qu'à la maison !

2.jpg

L'équipe est presque au complet, Laurène Catani et Sabrina Zazai ont rejoint le groupe ce matin. Olivera Jurisic et Meryle Crevel, en phase de réathlétisation n'ont pas pu participer au stage. 

Au niveau du groupe présent Laurisa Landre et Dounia Abdourahim n'ont pas participé aux matchs amicaux et bénéficient d'un programme adapté pour l'instant. Le stage des ReBelles prendra fin ce dimanche 5 août. 

TSCV 2018-19 LFH-24-2.jpg

Siraba Dembélé, retour par la grande porte à Toulon St-Cyr !

Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 5/5

Portrait 5/5 : Siraba Dembélé : La célébre Capitaine de l'équipe de France rejoint le Toulon St-Cyr Var Handball pour la saison 2018-2019 mais aussi pour les deux suivantes, soit trois années pour apporter sa hargne, son vécu et son talent au nouveau projet du TSCV.  Les ReBelles vont pouvoir ainsi progresser et passer un cap avec l'arrivée à leurs côtés d'une des meilleurs joueuse du monde !

siraba.jpg

Siraba Dembélé a grandit au nord de l'Eure-et-Loire (St Lubin des Joncherets). La joueuse d'origine Malienne découvre le handball en 1996 en accompagnant sa grande sœur a un entrainement, elle remplacera une joueuse absente et enfilera un maillot pour la première fois. (HBC Vallée d'Avre). 

Siraba intégrera à ses 15 ans  le pole espoir de Chartres (Dreux AC) ou elle évoluera et se fera remarquer par le club de Mérignac, club de l’élite. Elle s'y retrouvera donc la saison suivante, (Septembre 2004) à seulement 18 ans, Siraba joue en D1, elle commencera rapidement à se faire remarquer par ses actions. Elle inscrit 16 buts au cours de cette saison d'apprentissage. Ses statistiques vont ensuite crescendo durant huit années en D1, preuve d'une progression constante.

sirabajeune.jpg

 Au printemps 2006, Mérignac décroche une troisième place en championnat et Siraba obtient sa première sélection en équipe de France. En été 2008 SIraba sera contrainte de quitter son club (rétrogradé en D2), et rejoindra Issy les Moulineaux. Une chance de pouvoir se rapprocher de sa famille. Elle ne restera qu'une saison car le club est à son tour rétrograder en D2 au Printemps 2009.

dembele_merer.jpg

C'est à ce moment que Siraba rejoint l'équipe de Toulon St/Cyr pour la saison 2009-2010. Sous les ordres de Thierry Vincent, Siraba remportera le titre de championne de France avec le TSCV en 2010 ainsi que deux Coupes de France successive en 2011 et 2012 et installe le TSCV au sommet du Handball Français.

Régulière avec une moyenne de cinq buts par match, la joueuse est considérée comme la meilleure ailière gauche du monde. Siraba est même élue meilleure joueuse tous postes confondus en 2011.

siratscv.png

Elle quittera les ReBelles pour un nouvel horizon en 2012. ELle rejoindra donc Randers HK (Danemark) pour jouer la Ligue des Champions. Une saison plus tard Siraba signe un nouveau contrat d'un an avec ZRK Vardar Skopje (Macédoine), convaincue par le riche projet du dirigeant, elle retrouvera notamment Allison Pineau et Amandine Leynaud. 

sirab 2015.jpg

 

Au printemps 2014, le club échoue de peu en demi-finale de la compétition. L'année suivante, (après avoir prolongé jusqu'en 2016), le même adversaire au même stade de la compétition avec le même résultat brise à nouveau ce rêve! Siraba n'abandonnera pas et travaillera dure. Elle sera d'ailleurs élue meilleure ailière gauche d'Europe en 2015. 

En décembre 2015, elle annonce son départ de Skopje, lassée par un Championnat local peu attrayant. Elle décide de rejoindre la Russie et le club de Rostov Don. Dembélé et ses coéquipières réaliseront un parcours quasi parfait en coupe EHF et remportent la compétition. Elle restera jusqu’à 2018 en Russie pour revenir sous les couleurs du TSCV !

Siraba+Dembele+_lfLLEDkyylm.jpg

Parcours en Equipe de France :

C'est en 2006 que Siraba Dembélé connait sa première sélection en Equipe de France contre la Turquie. En décembre, la joueuse participera au Championnat d'Europe 2006, elle y remportera une médaille de Bronze face aux Allemandes. 

En 2008, elle ne sera pas qualifiée pour les Jeux Olympiques de Pékin, le sélectionneur Olivier Krumbholz portera son choix sur Paule Baudouin sur l'aile Gauche. Elle signera son retour dès l'automne dans l'équipe. 

siraba hb.jpeg

En Décembre 2009, Siraba devient vice Championne du Monde, les Bleue céderont en Finale contre la Russie (25-22). Deux ans plus tard, les Françaises se hissent de nouveau jusqu'en Finale en éliminant les Russes et les Danoises mais céderont contre la Norvège. 

Six mois plus tard, c'est avec de gros objectifs que Dembélé et les Françaises participent aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Cependant l'aventure s’arrêtera en 1/4. C'est en 2013 que Siraba Dembélé devient Capitaine de l'équipe, elle fera également partie des joueuses retenues en équipe de France pour disputer les Jeux Olympiques de 2016. Les Françaises repartiront médaillé d'argent en s'inclinant face à la Russie. 

sir.jpg

Pour finir, le 17 décembre 2017, Les Bleues s'offrent un deuxième titre mondial et repartent d'Allemagne avec la médaille d'or !

C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme et de joie que le TSCV accueillera Siraba Dembele pour son grand retour dans le Var. Eden Julien partagera le poste d'ailière Droite avec cette grande joueuse ! spectacle assuré pour les supporters du TSCV dès la saison prochaine avec cette grande championne ! 

13964563.jpg