Un tournoi très satisfaisant

Les ReBelles ont su faire la différence ce week end durant le tournoi de préparation LFH à Bourg de Péage. Les Toulonnaises ont d'abord affronté St Amand vendredi soir,  avant de se frotter samedi aux hôtes du tournoi, Bourg de Péage.

38909291_1000296203464559_8852282086476742656_o.jpg

Le TSCV remporte les deux rencontres en s'imposant d'abord 26 à 19 contre St Amand puis en venant à bout de Bourg de Péage 35 à 26. Sandor Rac s'est montré très satisfait non seulement d'avoir remporté ce tournoi mais surtout de l'investissement et de la qualité du jeu déployé sur le terrain. Il a profité des retours de Laurisa Landre et Dounia Abdourahim qui se sont montrées particulièrement à leur avantage.

38923507_1000301903463989_593470111285772288_o.jpg

Les ReBelles montent progressivement en intensité et niveau de jeu. L'arrivée des championnes du monde apporte de l'expérience dans le groupe et leur adaptation semble s'être faite tout naturellement. A deux semaines de la reprise du championnat, la performance de ce week end rassure et permet aux joueuses de travailler sereinement, en s'appuyant sur des bases solides jusqu'à la première rencontre qui les opposera à Metz (mercredi 29 aout).

38768506_1000225926804920_8595723224367497216_n.jpg

Le coach revient sur ces deux rencontres :

"Ce tournoi était très important pour l'équipe, il m'a permis de tester encore un peu Laurisa Landre, Mahé (Marie-Hélène Sajka) et les autres recrues afin qu'elles nous montrent ce dont elles sont capables. L'équipe est pratiquement au complet, nous avons joué avec 14 filles et moins de joueuses du centre de formation."

(Léa Serdarevic, Camille Depuiset, Siraba Dembele, Eden Julien, Jessy Kramer, Mariam Eradze, Laurène Catani, Dounia Abdourahim, Mahé Sajka, Sabrina Zazai, Elise Caramello, Lidija Cvijic, Marie Charlotte Rittore, Laurisa Landre)

39017322_1000299793464200_1212144576723156992_o.jpg

Les gardiennes Léa Serdarevic et Camille Depuiset se sont parfaitement défendues avec près de 50% d’arrêt sur le tournoi. Sur ce genre de rencontres ce qui compte pour nous, c'est de pouvoir ajuster l'équipe et tester les joueuses physiquement. Aujourd'hui je suis confiant et satisfait des filles car elles ont été dynamiques, motivées et physiquement prêtes pour débuter le championnat.

38928845_1382412498557430_5673322902305374208_o.jpg

L'issue de ce tournoi est donc très positive pour les ReBelles. Sandor Rac, en plus de se satisfaire du groupe dans son ensemble, met accent sur les performances de Marie Hélène Sajka qui s'exprime de plus en plus sous ses nouvelles couleurs (meilleure buteuse durant ce tournoi avec 12 buts) et l'arrière gauche Mariam Eradze, pensionnaire du Centre de Formation qui s'est illustrée avec 8 buts. 

38912125_1382416511890362_2702827459153231872_o.jpg

Avant de débuter cette saison il reste deux matchs amicaux pour les Varoises qui affronteront Plan de Cuques mercredi, puis Nice le 22 Août. Deux matchs pour "ajuster les derniers détails" selon le coach.

38874876_1000279356799577_97410399439159296_o.jpg
38931981_1382412545224092_8422566103091249152_o.jpg

Retour sur le Beach Hand, Sabrina Zazai témoigne !

Du 24 au 29 juillet, l'équipe de France de Beach Handball disputait la 7ème édition du championnat du monde à Kazan en Russie !

37785766_10156583600052899_2372508770027700224_o.jpg

Zazai et Catani, les deux Toulonnaises sélectionnées ont pu s'illustrer à travers des matchs disputés face à des équipes du monde entier, et des nations que l'on n'attend pas forcément sur un terrain de handball ! Mais cette version du hand est bien différente de celle plus classique que nous suivons tout au long de l'année. 

Après avoir rejoint ses coéquipières en compagnie de Laurène Catani, l'ailière revient sur son expérience durant le tournoi.

L'équipe était constituée de jeunes joueuses talentueuses, bien que les deux seules professionnelles soient les deux Varoises. Selon Sabrina, la cohésion était au rendez-vous et la bonne entente a permis aux joueuses de vivre intensément cette compétition ! 

37332695_10156567050067899_6306044595155238912_n.jpg

Sabrina Zazai :

"Pour moi il s'agissait d'une première convocation en mondial senior, est c'était réellement intéressant. Le niveau était haut, et l'atmosphère qui régnait autour du tournoi a attiré du public pour assister aux matchs. 

Il s'agit d'un sport très physique mais surtout intense, les temps de jeu sont courts (10 min), et spectaculaire. C'est également un sport qui est très cadré avec des règles strictes. Nous n'avions par exemple pas le droit aux contacts sous peine d'être sanctionnées. L'équipe dans la quelle on a pu évoluer était soudée et il y avait vraiment une bonne ambiance."

37769190_10156434385698903_8015338044481601536_o.jpg

A la question de savoir si ce tournoi leur a servi physiquement, Sabrina déclare :

"On peut dire que ce mondial nous a aidé à nous préparer physiquement, le cardio et les conditions physiques ont été rudement sollicités tout comme le gainage !  Cette année on a fini 11ème sur 16, avec des adversaires très compétitifs. J'espère pour l'année prochaine pouvoir retenter l’expérience et peut être que davantage de joueuses de LFH permettrait de gratter des places au classement final. "

37763562_10156436879893903_5172854363579744256_o.jpg

Au dela de l'intérêt sportif, ce tournoi a permis aux joueuses de faire de belles rencontres ! Une "super expérience" selon les mots de Sabrina.

37706209_10156436879858903_5325203729811505152_o.jpg

Les ReBelles à Bourg De Péage pour deux nouvelles oppositions

Aujourd'hui vendredi 10 aout, Sandor Rac et son groupe se déplacent dans la Drome à Bourg de Péage pour y disputer deux nouvelles rencontres amicales.

 

Après le stage de cohésion à Vittel lors duquel le staff a donné du temps de jeu à toutes les joueuses, y compris aux pensionnaires du centre de formation, c'est avec 15 éléments seulement que les coéquipières de Laurène Catani se rendent dans la Drôme. Deux rencontres sont au programme. La première, ce soir à 18h verra s'affronter les Varoises à St-Amand, équipe qui rejoint l'élite cette saison. Les deux formations se sont déjà croisées la saison passée. Souvenez-vous, c'était le 9 mars 2018, en 1/4 de finale de Coupe de France. Les Rebelles s'étaient alors imposées 27-26 validant ainsi leur ticket pour les 1/2 finales.

L'enjeu sportif est bien moindre pour le match de ce soir. Quoi que, avec les retours de Laurisa Landre et Dounia Abdourahim, de nouvelles possibilités s'offrent à Sandor Rac dans l'animation. Rappelons que la pivot et l'arrière n'avaient pu prendre part aux oppositions lors du stage à Vittel.

En revanche, l'entraineur du TSCV devra se passer des services d'Emma Puleri pour blessure (fracture du nez survenue lors du dernier match, face à Dijon), Olivera Jurisic qui reprend les entraînements collectifs et monte en régime progressivement, ainsi que Jasmina Jankovic, la gardienne néerlandaise recrutée cet été en provenance de Metzingen (All.). En effet, suite à une petite gêne ressentie hier soir à l'entrainement, le staff n'a pas souhaité prendre le moindre risque et laisse Jankovic au repos.

La deuxième opposition aura lieu demain, face à Bourg de Péage à 18h.

Le groupe entrera la semaine prochaine dans la dernière quinzaine de la préparation, qui l'amènera progressivement vers la première journée de championnat, face à Metz, Champion de France en titre.

MATCHS AMICAUX .jpg

Stage de pré-saison : le point sur les matchs amicaux

A Vittel, les ReBelles enchaînent les séances d'entraînement. Entre chacune d'elles, le staff a programmé pas moins de quatre matchs amicaux, cinq même, si l'on considère celui d'avant le départ face à Nice.

La première opposition a donc eu lieu face à Dijon, sur la route de Vittel. Les Rebelles ont remporté ce premier face à face sur le score de 26 à 22. Sandor Rac souhaite faire jouer toutes les joueuses, y compris les jeunes du centre de formation, qui ont un temps de jeu conséquent et qui en profitent pour proposer de belles choses.

2.jpg

Mercredi 1er Aout les ReBelles rencontraient l'équipe de Besançon pour disputer à 18h un nouveau match amical. La première mi-temps tourne en faveur du TSCV (16-9). Cela permet à Sandor Rac de faire jouer les pensionnaires du centre de formation mais également de tester les nouvelles recrues.

besancon.jpg

En 2ème mi temps, les ReBelles montrent des signes de fatigue et voient leur avance fondre peu à peu. Toujours privées de Landre et Abdourahim, la rencontre se soldera par une défaite 31 à 28.

Hier jeudi, les coéquipières de Laurène Catani et Sabrina Zazai, qui ont rejoint le groupe sur place après leurs sélections en équipe de France de Beach Hand, ont affronté Metz, champion de France en titre. Ce match était particulièrement attendu par le coach afin de mesurer la différence entre les équipes. Mais la fatigue des ReBelles c'est faite sentir dès l'entame de match et cela se traduit sur le panneau d'affichage.  C'est une lourde défaite pour Siraba Dembélé et ses coéquipières qui se sont inclinées 41-22 face à une équipe de Metz bien plus fraiche physiquement. Bien entendu et comme dans la plupart des cas en préparation, il y eut de bonnes choses. Sandor Rac se dit content des joueuses. Il a pu travailler de nouveaux enclenchements avec les nouvelles recrues :

"Lors de la rencontre face à Metz, les filles étaient trop fatiguées à cause de l’enchaînement des matchs. Nous n'avons pas pu tenir les Messines et l'absence de joueuses importantes nous a été préjudiciable. Le niveau de Metz est très élevé et le club détient une équipe avec de très bonnes joueuses. Cette rencontre nous a permis d''apprendre et de tester de nouvelles choses."

Les joueuses disputeront aujourd'hui à 18h le "match retour" face à Dijon. Sandor Rac attend d'elles de produire encore un effort pour tenter de finir ce stage sur une bonne note.

Des nouvelles des ReBelles à Vittel

Depuis leur arrivée lundi 30 juillet dans les Vosges, les joueuses du Toulon Saint Cyr Var Handball sont au coeur d'un stage de pré-saison intensif !

1 copie.jpg

Ce sont au total 22 membres du club (19 joueuses et 3 membres du staff) qui continuent leur préparation de saison, et avec le sourire ! Sous l’œil de Sandor Rac, les ReBelles enchaînent entraînements, séances de travail physique et matchs amicaux. Un stage très exigeant du notamment à l'enchaînement des rencontres de préparation.

Elles ont pour le moment remporté le premier match face à Dijon (26 à 22). Elles rencontreront ce soir Besançon à 18h. Demain les ReBelles se déplaceront à Metz pour disputer un nouveau match amical, et elles finiront par de nouveau croiser Dijon Vendredi pour un "match retour" ! Cet enchainement permet au staff de tester la quasi-totalité du groupe en conditions de match avec comme objectif d'être bien sûr prêt au combat pour le premier match de championnat, dans moins d'un mois désormais.

MATCHS AMICAUX .jpg

L'entrainement matinal (10h00) au sein du Centre de Préparation Omnisports (CPO) permet aux joueuses de travailler leur condition physique. Entre entrainement handball, séquences de jeu, travail physique, cardio et immersion dans des bassins/piscines d'eau froide, les Varoises profitent de températures légèrement plus clémentes qu'à la maison !

2.jpg

L'équipe est presque au complet, Laurène Catani et Sabrina Zazai ont rejoint le groupe ce matin. Olivera Jurisic et Meryle Crevel, en phase de réathlétisation n'ont pas pu participer au stage. 

Au niveau du groupe présent Laurisa Landre et Dounia Abdourahim n'ont pas participé aux matchs amicaux et bénéficient d'un programme adapté pour l'instant. Le stage des ReBelles prendra fin ce dimanche 5 août. 

TSCV 2018-19 LFH-24-2.jpg

Siraba Dembélé, retour par la grande porte à Toulon St-Cyr !

Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 5/5

Portrait 5/5 : Siraba Dembélé : La célébre Capitaine de l'équipe de France rejoint le Toulon St-Cyr Var Handball pour la saison 2018-2019 mais aussi pour les deux suivantes, soit trois années pour apporter sa hargne, son vécu et son talent au nouveau projet du TSCV.  Les ReBelles vont pouvoir ainsi progresser et passer un cap avec l'arrivée à leurs côtés d'une des meilleurs joueuse du monde !

siraba.jpg

Siraba Dembélé a grandit au nord de l'Eure-et-Loire (St Lubin des Joncherets). La joueuse d'origine Malienne découvre le handball en 1996 en accompagnant sa grande sœur a un entrainement, elle remplacera une joueuse absente et enfilera un maillot pour la première fois. (HBC Vallée d'Avre). 

Siraba intégrera à ses 15 ans  le pole espoir de Chartres (Dreux AC) ou elle évoluera et se fera remarquer par le club de Mérignac, club de l’élite. Elle s'y retrouvera donc la saison suivante, (Septembre 2004) à seulement 18 ans, Siraba joue en D1, elle commencera rapidement à se faire remarquer par ses actions. Elle inscrit 16 buts au cours de cette saison d'apprentissage. Ses statistiques vont ensuite crescendo durant huit années en D1, preuve d'une progression constante.

sirabajeune.jpg

 Au printemps 2006, Mérignac décroche une troisième place en championnat et Siraba obtient sa première sélection en équipe de France. En été 2008 SIraba sera contrainte de quitter son club (rétrogradé en D2), et rejoindra Issy les Moulineaux. Une chance de pouvoir se rapprocher de sa famille. Elle ne restera qu'une saison car le club est à son tour rétrograder en D2 au Printemps 2009.

dembele_merer.jpg

C'est à ce moment que Siraba rejoint l'équipe de Toulon St/Cyr pour la saison 2009-2010. Sous les ordres de Thierry Vincent, Siraba remportera le titre de championne de France avec le TSCV en 2010 ainsi que deux Coupes de France successive en 2011 et 2012 et installe le TSCV au sommet du Handball Français.

Régulière avec une moyenne de cinq buts par match, la joueuse est considérée comme la meilleure ailière gauche du monde. Siraba est même élue meilleure joueuse tous postes confondus en 2011.

siratscv.png

Elle quittera les ReBelles pour un nouvel horizon en 2012. ELle rejoindra donc Randers HK (Danemark) pour jouer la Ligue des Champions. Une saison plus tard Siraba signe un nouveau contrat d'un an avec ZRK Vardar Skopje (Macédoine), convaincue par le riche projet du dirigeant, elle retrouvera notamment Allison Pineau et Amandine Leynaud. 

sirab 2015.jpg

 

Au printemps 2014, le club échoue de peu en demi-finale de la compétition. L'année suivante, (après avoir prolongé jusqu'en 2016), le même adversaire au même stade de la compétition avec le même résultat brise à nouveau ce rêve! Siraba n'abandonnera pas et travaillera dure. Elle sera d'ailleurs élue meilleure ailière gauche d'Europe en 2015. 

En décembre 2015, elle annonce son départ de Skopje, lassée par un Championnat local peu attrayant. Elle décide de rejoindre la Russie et le club de Rostov Don. Dembélé et ses coéquipières réaliseront un parcours quasi parfait en coupe EHF et remportent la compétition. Elle restera jusqu’à 2018 en Russie pour revenir sous les couleurs du TSCV !

Siraba+Dembele+_lfLLEDkyylm.jpg

Parcours en Equipe de France :

C'est en 2006 que Siraba Dembélé connait sa première sélection en Equipe de France contre la Turquie. En décembre, la joueuse participera au Championnat d'Europe 2006, elle y remportera une médaille de Bronze face aux Allemandes. 

En 2008, elle ne sera pas qualifiée pour les Jeux Olympiques de Pékin, le sélectionneur Olivier Krumbholz portera son choix sur Paule Baudouin sur l'aile Gauche. Elle signera son retour dès l'automne dans l'équipe. 

siraba hb.jpeg

En Décembre 2009, Siraba devient vice Championne du Monde, les Bleue céderont en Finale contre la Russie (25-22). Deux ans plus tard, les Françaises se hissent de nouveau jusqu'en Finale en éliminant les Russes et les Danoises mais céderont contre la Norvège. 

Six mois plus tard, c'est avec de gros objectifs que Dembélé et les Françaises participent aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Cependant l'aventure s’arrêtera en 1/4. C'est en 2013 que Siraba Dembélé devient Capitaine de l'équipe, elle fera également partie des joueuses retenues en équipe de France pour disputer les Jeux Olympiques de 2016. Les Françaises repartiront médaillé d'argent en s'inclinant face à la Russie. 

sir.jpg

Pour finir, le 17 décembre 2017, Les Bleues s'offrent un deuxième titre mondial et repartent d'Allemagne avec la médaille d'or !

C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme et de joie que le TSCV accueillera Siraba Dembele pour son grand retour dans le Var. Eden Julien partagera le poste d'ailière Droite avec cette grande joueuse ! spectacle assuré pour les supporters du TSCV dès la saison prochaine avec cette grande championne ! 

13964563.jpg

Laurisa Landre, la Championne du Monde devient ReBelle !

Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 4/5

Portrait 4/5 : Laurisa Landre : La meilleure pivot Française actuelle va rejoindre Toulon St-Cyr pour les deux prochaines saisons ! Alors qu'elle aurait pu jouer encore une fois la prestigieuse Ligue des Champions avec Metz-Handball, elle a décidé de donner un nouveau virage à sa carrière en choisissant  le nouveau projet du TSCV emmené par Sandor Rac, un signe fort et un renfort de poids pour les ReBelles !

Les-expatriees-du-handball-visent-la-medaille.jpg

Cette joueuse au tempérament de feu mesurant 1m71 a été formée au Fleury-Loiret, elle débute à 18 ans dans son club formateur et y évoluera durant 9 saisons. Elle rejoindra ensuite l'équipe du Havre pendant 3 ans (2012-2015) où elle fera la connaissance d'un certain... Sandor Rac alors coach de l'équipe normande. Durant cette période, Laurisa Landre progresse dans son jeu au point d'être élue meilleure pivot du championnat de France 2013. Elle remportera même une seconde fois cette récompense l'année suivante en 2014 !

landrecd4.jpg

Laurisa est logiquement appelée en équipe de France au printemps 2014, il s'agit de sa première convocation. En juin 2014 la joueuse connaîtra sa première sélection en équipe de France Senior lors des qualifications pour le Championnat d'Europe 2014. Elle s'installe dans le groupe France et participera pleinement aux grandes épopées des Bleues médaillées d'argent aux Jeux olympiques 2016, puis médaillées de bronze au championnat d'Europe 2016 ! Puis arrive le temps de la consécration suprême, puis que Laurisa, intraitable en pivot, portera les Bleues jusqu'en finale face aux Norvégiennes et remportera la médaille d'or au championnat du monde 2017. En sélection, les objectifs sont clairs pour Laurisa, confirmer devant son public et remporter l'Euro 2018 en France cette année!

L-internationale-francaise-Laurisa-Landre-Esbjerg-Danemark-8-octobre-2016_0_729_486.jpg

Palmarès de Laurisa Landre avec les Bleues: 

  •  médaille d'argent aux Jeux olympiques 2016
  •  médaille de bronze au championnat d'Europe 2016
  •  médaille d'or au championnat du monde 2017

 

zito0928-hand-hac-metz-lf-laurisa-landre-bordermaker (1).jpg

En club, Laurisa Landre quitta le Havre à l'été 2015 suite aux difficultés financières et la descente en D2 du club, pour rejoindre un club de Roumanie SCM Craiova. Elle passera deux saisons en Roumanie, où la joueuse exprimera sa puissance physique et ses qualités athlétiques pour réussir cette expérience à l'étranger même si le bilan sportif sera mitigé sur ces deux saisons. 

En Février 2017, Laurisa décide le revenir en France et s'engage avec le meilleur club de l'Hexagone, Metz pour une durée d'an. Son envie de gagner des titres sera largement assouvie puisque elle affrontera deux fois Brest en finale pour autant de victoires en Championnat D1 LFH (2017 et 2018) et un succès également en finale de la Coupe de France face à Issy Paris en 2017. Seul la Ligue des Champions se refusera à Laurisa et aux Messines battues aux portes du final four.

    laurisa.jpg

    Désireuse de relever un nouveau challenge et attentive aux progrès du TSCV en terme de développement (2ème meilleure affluence LFH en 2017/18, arrivée de Sandor Rac,...) Laurisa a choisi de mettre le cap dans le Var pour aider les ReBelles a intégrer le Top 5 du championnat dès la saison prochaine. Elle remplacera donc la pivot Internationale Russe Katia Vetkova et évoluera aux cotés de deux espoirs formées par Toulon St-Cyr : Emma Puleri et Marie-Charlotte Rittore, qui pour leur première année en Pros, pourront apprendre énormément au contact de Laurisa et progresser auprès de cette joueuse d'expérience et au tempérament de guerrière ! Rendez vous le 1er Septembre lors du 1er match à domicile du TSCV au Palais des Sports de Toulon pour découvrir cette joueuse qui va, sans aucun doutes,  faire le bonheur des spectateurs varois!

     

    !

    Jasmina Jankovic, un nouveau talent Hollandais débarque dans le Var!

    Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 3/5

    Portrait 3/5 : Jasmina Jankovic : La Gardienne de but des Pays-Bas évoluera bien à Toulon Saint Cyr pour la saison 2018/2019 et rejoindra sa coéquipière en sélection Jessy Kramer pour constituer une doublette défensive de premier plan pour les ReBelles en....version "Orange".

    jas.jpg

    En 2002, la jeune Jasmina débute son parcours de handballeuse en équipe de jeunes aux Pays-Bas. En 2005, Jasmina passe au niveau professionnel avec l'équipe "V&L Handball Geleen" (Pays-Bas), elle passera par le Danemark avant d'intégrer l'équipe D1 Allemande de Metzingen. 

    Jankovic3.jpg

    Cette joueuse remarquable a connu 77 sélections internationales. Elle s'est illustrée lors du dernier Championnat du Monde en Allemagne avec son équipe des Pays-Bas qui finira médaillée de Bronze ! Un très beau parcours des "Orange" aux cotés d'une autre ReBelles: Jessy Kramer !

    jankovic+Bronze2.jpg

    Palmarès de Jasmina Jankovic en sélection des Pays-Bas :

    - Troisième du championnat du monde en 2017 en Allemagne

    - Finaliste du championnat d'Europe en 2016 en Suède

    - 4e place aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro au Brésil

    Jankovic+Bronze.jpg

    C'est donc au sein du TSCV que la Néerlandaise a souhaité poursuivre sa carrière. Jasmina Jankovic (31 ans) remplacera la Capitaine et gardienne emblématique du club, Alexandra Bettacchini, jeune retraitée des parquets. Sous son numéro 23, l'Internationale aura donc la lourde tache de défendre les buts Toulonnais et formera un trio de choc avec les deux jeunes espoirs Varoises Léa Serdarevic et Camille Depuiset. Les deux jeunes professionnelles pourront continuer leur progression au côté de l'Internationale Hollandaise et profiter de son expérience internationale. 

    "J'attends avec impatience ma prochaine arrivée à Toulon. Après neuf ans en Bundesliga allemande, je suis très excitée de rejoindre mes nouvelles coéquipières et découvrir une nouvelle ligue (D1 LFH). J'ai une grande motivation pour gagner beaucoup de matchs avec ma nouvelle équipe.“ a déclaré Jasmina lors de la signature de son contrat.

    signature+Jankovic.jpg

    L'histoire d'amour entre le TSCV et la Hollande continue donc de s'écrire après Sanne Van Olphen et Jessy Kramer, la couleur Orange va donc flotter sur le Palais des Sports de Toulon en 2018-2019 !

    Mahé Sajka veut prendre son envol dans le Var !

    Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 2/5

    Portrait 2/5 : Marie Hélène Sajka : Jeune espoir du Metz Handball, cette joueuse prometteuse évolue au poste d'arrière droit. Née en Septembre 1997, Marie Hélène a débuté sa carrière au sein de son club formateur, le champion de France en titre Metz-Handball. 

    Sajka_marie_helene_01_Pillaud.jpg

    Elle fait ses débuts en équipe professionnelle durant la saison 2015-2016 et inscrit quatre buts en neuf matchs disputés. Elle est sacrée championne de France à l'issue de la saison mais ne participera pas aux phases finales. C'est une joueuse athlétique (1m85) qui a su immédiatement se faire remarquer par tous les observateurs du Handball féminin. 

    2X0A9691.jpg

    Durant la saison 2016/2017 elle parvient à avoir plus de temps de jeu, et s'illustrera notamment en Ligue des Champions ou elle terminera meilleure marqueuse avec sept buts.

    Mahé, comme on la surnomme, sera d'abord appelée en équipe de France A' en Février 2017, après plusieurs belles performances avec Metz. Olivier Krumbholz, sélectionneur national, convaincu des possibilités de la jeunes joueuse lui permettra de participer à un stage avec les Bleues avant la Golden League. Elle se mettra alors en évidence lors des deux rencontres face à la Norvège et terminera de nouveau meilleure marqueuse de l'équipe avec 13 buts inscrits lors de ces deux matchs.

    sajka.jpg

    En juin 2017, Marie Hélène Sajka sera à nouveau retenue en équipe de France et participera cette fois aux matchs de fin de saison de l'Equipe de France A ...toujours face à la Norvège. Ce sont ses débuts officiels en sélection, et elle inscrira même ses premiers buts en équipe nationale dès sa deuxième sélection.

    Avec son club, Mahé a été sacrée Championne de France à trois reprises en 2016, 2017, et 2018 et s'est constitué déjà un joli palmarès. Mais la concurrence est rude au sein de l'effectif messin et le temps de jeu de Sajka n'a pas toujours été à hauteur de ses espérances.

    35413901_1970339709962987_5707831345326063616_n.jpg

    Désireuse de gagner du temps de jeu et de continuer sa progression vers les sommets, la jeune espoir a donc choisi d'être prêtée au Toulon St/Cyr Var Handball. Thierry Weizmann, le président de Metz et Jean-Marie De Torres et Perrine Paul, présidentes du TSCV se sont en effet mis d'accord sur ce choix qui représente une excellente décision pour les trois parties.

    La jeune arrière évoluera donc avec les ReBelles durant cette saison 2018-2019 et poursuivra ainsi sa progression sous les ordres de Sandor Rac, lui même 5 fois champion de France avec Metz.

    Mahé est désormais prête à prendre son envol dans le Var et à aider les ReBelles à retrouver le haut du tableau dès la saison prochaine!

    Eden Julien, retour aux sources !

    Les nouvelles ReBelles 2018/2019 - Portrait 1/5

    Portrait 1/5 : Eden Julien : Pur produit du centre de formation toulonnais, Eden est arrivée au club en 2012 pour d’abord évolué au sein de l’équipe de -16 ans. Elle a également rejoint le Pôle espoir de Marseille avant d’intégrer le centre de formation Toulonnais.

    eden+julien+3.jpg

    Elle passera deux saisons sous les couleurs du TSCV, lors de la saison 2016/2017 Eden fera quelques apparitions en D1 mais jouera majoritairement en N1 sous les ordres de Dominique Blanchet. A l'issue de cette saison, Eden Julien rejoindra Bouillargues en D2F afin de gagner du temps de jeu. 

    IMG_4663.jpg

    Aujourd'hui la jeune joueuse va effectuer son grand retour en terre Varoise, comme un retour aux sources, pour seconder Siraba Dembele sur l'aile gauche toulonnaise la saison prochaine suite aux départs de Laura Gaudefroy et Djeneba Tandjan.

    téléchargement.jpg

    Une très belle opportunité pour Eden, qui aura donc la chance de côtoyer la Capitaine de l'équipe de France et l'une des meilleures joueuses du monde à son poste. Elle va donc pouvoir dès les premiers matchs amicaux démontrer sa progression au plus haut niveau au sein de l'effectif du TSCV !

    IMG_4639.jpg

    Eden Julien sera bientôt parmi les ReBelles pour débuter cette saison 2018/2019 !

     

    Soirée de clôture de saison pour les ReBelles !

    soirée de cloture TSCV  2018-234.jpg

    Comme chaque année, le TSCV a organisé ce vendredi 8 juin sa traditionnelle soirée de clôture de saison. Une façon conviviale dé réunir les joueuses, les membres du staff et tous partenaires du club pour une dernière soirée sur la plage des Lecques à St/Cyr sur mer.

     

    soirée de cloture TSCV  2018-37.jpg
    soirée de cloture TSCV  2018-93.jpg
    soirée de cloture TSCV  2018-135.jpg

    Après avoir symboliquement remis leur maillot à un heureux partenaire, les invités ont pu se restaurer un buffet dinatoire mis en place par l'Atelier Traiteur et partager un verre de l'amitié au bord de la plage dans le très bel établissement "La Siesta Plage". Nous remercions évidemment Jean-Michel Pefumo, Alexandra Bettacchini et le reste de l'équipe pour leur accueil très chaleureux !

    soirée de cloture TSCV  2018-142.jpg
    soirée de cloture TSCV  2018-156.jpg
    soirée de cloture TSCV  2018-152.jpg

    Cette soirée conviviale marque aussi le départ des joueuses en vacances. Les ReBelles ont désormais 5 semaines pour recharger les batteries avant de reprendre l'entrainement le 16 Juillet. Un reprise importante pour le TSCV version 2018/19 qui aura un tout nouvel effectif avec l'arrivée de nouvelles joueuses Siraba Dembele, Jasmina Jankovic, Laurisa Landre, Marie-Hélène Sajka et le retour d'Eden Julien et d'Olivera Jurisic après un an d'absence.

    Une saison s'achève, une autre se profile donc avec beaucoup d'ambitions pour les joueuses de Sandor Rac!

    soirée de cloture TSCV  2018-258.jpg
    soirée de cloture TSCV  2018-256.jpg

    Le TSCV doublement récompensé par la Fédération Française de Handball

    La fédération française de Handball, comme chaque année, récompense les meilleurs clubs selon différents critères. Cette année, le Toulon St Cyr Var Handball a été récompensé à deux reprises :

    Deux labels ont été attribués :

    • Le Label OR pour l'école de handball du club 
    • Le Label ARGENT pour l'école d'arbitrage du club

    C'est donc le travail des éducateurs, des entraîneurs et des arbitres, qui a été récompensé. Dans un souci de formation et de diversité, le club de Toulon Saint Cyr est fière de former des jeunes joueuses et arbitres.

     

    L'année précédente, l'école de Handball du TSCV avait également été récompensé par un Label OR.

    Une récompense majeure qui est donc confirmée à l'issue de cette saison !

    34439595_216257445653465_7599037378560262144_o.jpg

     

    Un grand bravo aux entraîneurs, formateurs, arbitres et à tous nos jeunes sportifs !

    sans titre-133.jpg

    Retour sur la dernière soirée d'Alexandra Bettacchini

    Depuis ce vendredi 25 Mai 2018, Alexandra Bettacchini est une jeune retraitée du Handball professionnel . Elle a tiré sa révérence après 24 années de fidélité à son club de toujours, le TSCV. La dernière rencontre face à Dijon marquait donc ce grand départ et ce changement d'ère pour le club. Un match rempli d'émotions et un très bel hommage aux partantes et à Alex !

    Retour sur le déroulé de cette dernière soirée vécue par Alexandra Bettacchini, notre gardienne emblématique et Capitaine d'équipe avec les photos de notre partenaire Diaph 5.4:

    TSCV DIJON 25-05-18-57.jpg

    -L'entrée des joueuses : Les ReBelles ont eu droit à une très belle entrée pour cette dernière de la saison au Palais des Sports de Toulon. Appelée à entrer sur le terrain une par une, c'est bien entendu Alex qui entra en dernière position pour recevoir une standing ovation du public Toulonnais et St/Cyrien qui s'était déplacé en nombre malgré le peu d'enjeu sportif du match. Un superbe tifo avec les 1800 spectateurs l'attendait pur sa dernière entrée sur un parquet de Handball en tant que joueuse.

    sans titre-105.jpg

    -La haie d'honneur et le début de match : Pour ce moment fort de l'entrée sur le parquet, les jeunes licenciés du TSCV étaient présents et formaient une belle haie d'honneur pour les ReBelles. Cette haie d'honneur était suivie d'une photo de groupe avec les présidentes, les membres du staff, les entraineurs et dirigeants et tous les jeunes du Toulon Saint Cyr ! Alexandra était au centre des attentions et présente au milieu de ce magnifique groupe bleu et jaune. El de le reçoit des mains de Jeanne-Marie De Torres un bouquet de fleurs et les jeunes licenciés lui avait confectionné un joli cadre avec toutes les photos marquantes de sa riche carrière. L'émotion était déjà palpable à ce moment là.

    sans titre-149.jpg
    sans titre-147.jpg

    -Le déroulement du match : Cette dernière rencontre de la saison opposait les ReBelles du TSCV aux Artistes de Dijon. Les deux équipes étant mathématiquement maintenues en D1 LFH, le seul enjeu du match était symbolique avec la première place des Play-Downs pour le vainqueur. Alexandra aura jouer 35 minutes pour une performance de haut niveau avec 10 arrêts durant son temps de jeu. Elle aura même réussi à inscrire un but symbolique lors d'un penalty sifflé en 2ème mi-temps et que ses coéquipières ont souhaité lui laisser comme un hommage. Les supporters du groupe historique "We Love Toulon St Cyr" déployaient à leur tour en tribune une magnifique voile à l'effigie de la capitaine historique avec ce titre sobre et sincère : "Merci Alex".

    sans titre-475.jpg
    sans titre-151.jpg
    sans titre-195.jpg
    sans titre-220.jpg

    -La fin de match : Cette fin de match aura été chargée d'émotion.. le public acclamant longuement "Alex" durant les dernières minutes de jeu. Au coup de sifflet final, les ReBelles se sautent dans les bras pour célébrer leur victoire (36-30). Un clap de fin a sonné pour Alexandra Bettacchini. Et à la surprise générale c'est la vice capitaine Laurène Catani qui prendra le micro au speaker pour rendre un dernier hommage à sa coéquipière et amie de toujours. Les joueuses offriront à leurs coéquipières partantes des cadres avec photos de ces dernières. Un magnifique hommage aux joueuses et notamment à Alexandra très sollicitée par les journalistes après cette rencontre. Les larmes aux yeux, elle livre un dernier ressenti sur cette rencontre et la saison qui s'achève. 

    180525-TSCVH-DIJON_0868A.jpg

    Alex a voulu aussi rendre un hommage particulier à son coach de toujours Olivier Samat en lui offrant symboliquement son dernier maillot. Des émotions intenses et des larmes sur les visages de ces deux figures emblématiques de Toulon Saint Cyr.

    sans titre-566.jpg
    sans titre-524.jpg
    sans titre-520.jpg
    sans titre-547.jpg
    sans titre-112.jpg
    180525-TSCVH-DIJON_0927.JPG

    -L’après match : A la fin de cette superbe cérémonie et tous ces moments de partage avec les joueuses de Dijon, avec ses ex-coéquipières Jackie Oliveira et Sabrina Ciavatti présentes pour l'occasion , Alex ira répondre à nouveau aux sollicitations d'après match devant les partenaires du club. Aux bords des larmes, et accompagnée de Laura Gaudefroy et Katia Vetkova, autres joueuses partantes en fin de saison, elle prononcera un discours fort sur ces années au club avec des présidentes émues qui évoquèrent également les moment forts de la carrière d'Alex au TSCV. Pour rendre un dernier hommage à ce pilier du club,  une vidéo fût diffusée et Olivier Stephan (ex. directeur de Métropole Var) saluera Alex à sa manière par un beau discours de fin dont lui seul à le secret.

    La partie émotion de la soirée touchait à sa fin et l'après match pouvait ensuite basculer dans la partie "festive" pour des joueuses qui partageaient ces derniers instants passées toutes ensemble.

    Nous souhaitons une nouvelle fois, tout le meilleur pour Alexandra Bettacchini dans sa nouvelle vie. Merci encore pour tout ses années passées à défendre les couleurs du club. 

    sans titre-633.jpg
    sans titre-658.jpg
    sans titre-647.jpg

    TSCV-Dijon (36-30): Une dernière victoire chargée d'émotions !

    Ce vendredi 25 Mai, le dernier match de la saison contre Dijon sonnait également la fin de la carrière de l'emblématique capitaine du TSCV Alexandra Bettacchini ainsi que le départ de plusieurs joueuses du TSCV: Djénéba Tandjan, Laura Gaudefroy, Ekaterina Vetkova, Yulia Khavronina, Ewa Urtnowska ou encore Marina David et Morgane Pannequin.

    sans titre-133.jpg

    C'est donc avec beaucoup d'émotion que les joueuses appréhendaient cette 6ème et dernière journée des Play-Downs. Une rencontre, sur le plan sportif, qui opposait Dijon (1 er au classement) et le TSCV (2ème) pour la symbolique 1ere place de ces phases finales.

    L'avant match était sous le signe de la relève et de la jeunesse puisque les jeunes licenciées du Toulon Saint Cyr ainsi que leurs entraineurs et dirigeant étaient mis à l'honneur et présentés chacun leur tour sur le parquet du Palais des Sports de Toulon.

    sans titre-13.jpg
    sans titre-15.jpg
    sans titre-16.jpg

    Les plus petits du club (les -9 et -11 ans) allaient ensuite former une belle haie d'honneur pour l'entrée des joueuses de D1 pour cette dernière rencontre devant le public Toulonnais.  

    L'entrée des ReBelles suscitait beaucoup d'émotion, les joueuses "partantes" entraient à la fin du protocole puis recevaient un bouquet des mains des jeunes enfants du club et en compagnie des présidentes Mmes De Torres et Paul également très émues. Laura Gaudefroy rentrait au bras de Laurène Catani, sa coéquipière de toujours. Baba, Katia et les autres suivaient et faisaient leur entrée sur le parquet Toulonnais pour la dernière fois avec le maillot Varois.

    sans titre-147.jpg
    merci .jpg

    Puis enfin, c'est la tant attendue Alexandra Bettacchini qui faisait sa dernière entrée sur un parquet de Handball pour le dernier match de sa carrière. Le Palais des Sports de Toulon basculait encore plus dans l'émotion et les 1800 personnes présentes brandissaient un superbe Tifo jaune frappé des 4 lettres "ALEX" qui rendaient hommage à la magnifique carrière de leur fidèle capitaine. Le groupe historique des "We Love Toulon St/Cyr" déployait également une superbe voile avec écrit "MERCI ALEX" et la photo de celle qui porta 25 ans les couleurs du club.

    sans titre-103.jpg
    tifo1.jpg
    sans titre-290.jpg

    Le club n'était pas le seul a vouloir rendre hommage à ces joueuses. Les ReBelles elles mêmes ont souhaité remercier et accompagner les partantes en leur offrant des cadeaux et un très bel hommage à la fin du match...La vice-capitaine Laurène Catani prenait le micro entourée de ses coéquipières qui remettaient des cadres à toutes les joueuses partantes. Larmes et émotions garanties durant cette remise de cadeaux...

    sans titre-122.jpg
    6.jpg

    Alexandra rendra également un hommage particulier à son coach de toujours, Olivier Samat, le St-Cyrien, autre fidèle du club, qui la suivit pendant toutes ses années, en lui offrant symboliquement son dernier maillot à la fin du match. Les larmes étaient là et l'émotion bien palpable... 

    sans titre-518.jpg

    Une magnifique soirée et une émouvante cérémonie pour des ReBelles qui ont réussi leur sortie et remporté cette rencontre 36 à 30 face aux Dijonnaises. Les "artistes" qui seront restées également pendant tout l'après match pour applaudir Alexandra et ses coéquipières. Un grand merci au staff et aux joueuses de Dijon pour ce moment de partage, preuve s'il y en avait besoin, de l'état d'esprit solidaire et fraternel du "Handball" . C'est d'ailleurs toutes ensemble que les joueuses des deux équipes et le public lancèrent le dernier clapping avec bien sûr...Alexandra Bettacchini à la baguette!

    4.jpg

    Le match en lui même fût particulièrement spectaculaire et offensif entre deux équipes libérées et dont le maintien était déjà acquis depuis la 4ème journée. Les varoises ont fait preuve de plus de détermination et de réalisme pour offrir ce dernier succès (36-30) à leur capitaine qui s'est même permis le luxe de transformer un jet de 7m pour son dernier match !

    Retrouvez les statistiques complète du match sur le lien ici.

    Grâce à cette victoire, les ReBelles finissent donc ce mini-championnat des Play-Downs à la première place du classement avec 16 points devant Bourg et Péage et Dijon. Ce sont donc les Havraises, promues cette saison, qui redescendent en D2 tandis que l'équipe de St-Amand-les-Eaux avec l'ancienne du TSCV, Manon Le Bilhan qui accèdera à la D1 LFH dès la saison prochaine. 

    resulatt Play Downs.jpg

    La der' d'Alexandra Bettacchini, après une vie sous les couleurs de Toulon St/Cyr !

    Ce vendredi 25 Mai 2018 marque la fin de la saison 2017-2018 du Toulon St/Cyr Var Handball mais surtout la fin de carrière de sa capitaine historique, Alexandra Bettacchini au sein de son club de toujours. Le match de ce soir, offrira certes au vainqueur de ce duel TSCV-Dijon la 1ère place des Play-Downs mais sera surtout l'occasion au public Varois de rendre hommage à une enfant du pays, fidèle à ses couleurs pendant plus de 25 ans (elle a débuté le Hand à St/Cyr à l'âge de 9 ans!) et qui tirera sa révérence ce soir sur les coups de 22h au Palais des Sports de Toulon. Dans son sillage, de nombreuses joueuses feront elles aussi leurs adieux au public Toulonnais

    sans titre-189.jpg

    Tout d'abord, Laura Gaudefroy enfant du club également qui a choisi de poursuivre sa carrière à l'échelon inférieur à Plan de Cuques (D2), mais aussi Djeneba Tandjan l'ailière virevoltante du TSCV depuis 2014 tout comme Marina David rejoindront elles le voisin Niçois, enfin trois joueuses étrangères qui ont eu des fortunes diverses sous le maillots varois: Katia Vetkova, Yulia Khavronina et Ewa Urtnowska salueront également une dernière fois le public du Palais des Sports. De nouvelles joueuses les remplaceront la saison prochaine et marqueront un virage dans l'histoire récente du TSCV. A Laurène Catani et ses coéquipières d'en écrire les nouvelles pages dès la saison prochaine...

    merci .jpg

    Mais ce soir, tous les regards seront naturellement portés sur la capitaine de l'équipe et gardienne emblématique Alexandra Bettacchini mettant un terme à sa "première vie" en tant que Handballeuse ce vendredi soir. Une joueuse atypique, unique, une gardienne de caractère, très souvent décisive et qui aura été fidèle tout au long de sa carrière à Toulon Saint Cyr.  Alexandra, St-Cyrienne pure souche a été formé au club de Saint Cyr à une époque où le Handball féminin était amateur puis a fait partie de l'effectif dès que le club est devenu professionnel (en 2005) avant la fusion de Toulon et de St/Cyr deux ans plus tard (en 2007).

    FB_IMG_1526851782244.jpg

    Durant toutes ces années, Alexandra a tout connu avec le TSCV et s'est forgé un palmarès remarquable :

    • Finaliste Coupe de France 2017-2018
    • Demi finaliste Coupe de France 2016-2017
    • Finaliste Coupe de France 2015-2016
    • 1/8 de finale Coupe de France 2014-2015
    • ¼ de finale de Coupe de la Ligue 2014-2015 
    • Vainqueur Coupe de France 2011-2012 et 2010-2011 
    • Championne de France 2009-2010
    • Championne de D2 et accession en D1 avec Saint-Cyr 2005
    IMG-20180520-WA0001.jpg

    Mais ce n'est pas tant grâce à ce palmarès que Alex' marquera forcément les esprits... C'est sa démarche, sa fidélité et son originalité qui manqueront au club et aux supporters.

    Pour exprimer tout ce que représente Alexandra Bettacchini, nous avons demandé à Olivier Stéphan (ex-directeur du magazine Métropole Var et qui a connu toute l'évolution du club) de revenir avec ses mots sur la carrière d'Alex.

    Il nous livre un texte fin, touchant et résumant parfaitement ce monument de l'histoire du Toulon St/Cyr Var Handball:

    "Alexandra Bettacchini, Cheveux au vent ! "  

     

    "Certaines choses ne changeront jamais.

    Le Faron dominera toujours Toulon.
    La Méditerranée caressera toujours les plages de Saint-Cyr.
    Mais il faudra s'habituer à voir les cages du Toulon Saint-Cyr Var Handball sans la démarche tranquille d'Alexandra Bettacchini.

    Et sans ses cheveux détachés, éternel pied de nez aux conventions du handball, qui exigent qu'une gardienne doit avoir la vue parfaitement dégagée.

    Atypique. Inclassable. Elle les a entendus jusqu'à l'écœurement, ces adjectifs qu'on a voulu lui coller à la peau. Trop originale pour évoluer à haut niveau... Oui, bien sûr qu'Alex est atypique. Inclassable. Loin des standards formatés et finalement sans saveur. Mais au moment où elle s'apprête à tirer sa révérence, ses souvenirs pèsent tellement plus lourd que ces futilités.

    Car la gamine de Saint-Cyr a tout connu depuis ses premiers ballons en 1995. Une fidélité, tellement rare, à un même maillot. La montée en D1 dans la fièvre et l'insouciance. Le titre de 2010, chipé aux favoris Metz et Le Havre. La Ligue des Champions, face à l'armada de Larvik ou dans la fournaise de Valcea. Deux Coupes de France soulevées à Bercy. Une poignée de sélections avec les Bleues, aussi.


    Et tellement d'arrêts improbables. De relances millimétrées en contre-attaque. Et de buts depuis sa zone, sa "spéciale".

    A la Siesta, le restaurant de plage de Saint-Cyr, Alex va entamer une nouvelle vie. Elle, la nonchalante, la Sudiste, va faire pleinement partager son goût des petits plaisirs et le bonheur d'être ensemble.

    Maintenant, plus d'entraîneur qui hurle ses consignes. Plus de feuille de stats. Plus d'adversaires à éplucher pendant des heures en vidéo. Simplement les pieds sur le sable, un plateau au bout des mains avec une bouteille de rosé frais, un poisson grillé.

    Et toujours les cheveux dans le vent."

    Olivier Stephan

    FB_IMG_1526848061456.jpg
    alex.jpg

    D1 LFH/J5 Play Downs : Lâchez les chevaux !

    Cela fait plus d'un mois que les joueuses de Toulon St/Cyr n'ont plus foulé le parquet du Palais des Sports. La dernière fois fut face au Havre, en ouverture des Playdowns, le 13 avril 2018 (victoire 28-21).

    DSC_3480.jpg

    Les quatre rencontres qui ont suivi ont eu lieu à l'extérieur. A Bourg de Péage d'abord, puis à Dijon, à Paris (pour la finale de la Coupe de France) puis au Havre le week-end dernier. La victoire dimanche dernier 26-24 a permis aux Rebelles de définitivement s'assurer du maintien en D1 pour la saison prochaine.

    Avant ce résultat, les deux déplacements en championnats se sont soldés par des défaites, qui ont mis momentanément en péril l'avenir du club parmi l'élite du handball féminin français. Cette période est de l'histoire ancienne et les coéquipières de Jessy Kramer peuvent désormais profiter des deux dernières rencontres en proposant au public qui a été très fidèle cette année, un spectacle de qualité.

    DSC_8168.jpg

    Il ne s'agit pas toutefois de se relâcher, comme l'a dit Sandor Rac, l'entraineur du TSCV :

    "Nous aborderons sereinement la fin de saison car le maintien est déjà assuré. Nous jouerons ce match avec plus de plaisir devant notre public après les nombreux déplacements. Nous jouerons cette rencontre avec nos qualités pour tenter d'offrir à tout le monde une victoire !"

    Le match ne sera pas facile, tant l'enjeu est grand pour les adversaires du soir. Bourg de Péage ne compte qu'un petit point d'avance sur Le Havre, actuelle lanterne rouge du championnat et directement menacé de relégation. En cas de défaite de Bourg de Péage à Toulon, Le Havre pourrait prendre la 3eme place aux dépens des Drômoises. Ces dernières si elles souhaitent garder leur destin en main doivent nécessairement s'imposer ou faire un match nul dans le Var.

    DSC_3591.jpg

    L'entraineur du TSCV a retenu un groupe de 14 joueuses pour cette rencontre :

    Bettacchini / Depuiset / Tandjan / Cvijic / Boutier / Kramer / L. Puleri / Catani / Abdourahim / Urtnowska / Khavronina / Zazai / E. Puleri / Rittore

    Léa Serdarevic et Ekaterina Vetkova ne prendront pas part à ce match pour cause de blessures.

    Au classement, le TSCV est toujours à égalité de points avec Dijon avec 12 points. En cas de victoire, le dernier match sera décisif face aux Bourguignonnes, pour décider de qui terminera 1er de ce mini-championnat de Play-Downs.

    Capture d’écran 2018-05-18 à 11.08.32.png

    Comme d'habitude retrouvez les ReBelles en Live Score : http://www.handlfh.org/score-live/

    DSC_8203.jpg

    D1 LFH/J4 Play-Downs : Le Havre - TSCV : Après Bercy, Retour à l'objectif maintien !

    Après la Finale de Coupe de France du week-end dernier disputée devant près de 15.000 personnes à Bercy, place à “l’autre” réalité de cette fin de saison pour les ReBelles.

    TSCV - LE HAVRE  II 01-18-282.jpg

    En effet, la quatrième journée de Play-Downs aura lieu ce Dimanche à 16h30, un retour dans la competition principale decisive car les joueuses de Toulon St/Cyr n’ont toujours pas validé leur maintien dans l’élite du Handball Français.

    Les ReBelles doivent donc laisser les emotions de Bercy, les regrets d’une finale qui s’est échappé dans les 15 dernières minutes, et se reconcentrer sur ce match (et ceux à venir) afin d’assurer le maintien en D1 LFH.


    A l’heure actuelle, la situation est incroyablement serrée dans ces Play Downs 2018 avec seulement 2 points d’écarts entre le 1er et le dernier. Le TSCV se trouve en 2ème position (9 points) derrière Dijon (9 points également). Bourg de Péage (8 points) et le Havre (7 points) étant eux aussi très proches des équipes en tête, tout va se jouer lors de cette phase retour.

    Capture.PNG

    Pour rappel seul le dernier sera rélégué en D2 et devra laisser sa place au promu St Amand Les Eaux que le TSCV avait d’ailleurs affronté récemment en ¼ de finale de la Coupe de France. (Victoire 28/27).

    TSCV - LE HAVRE  II 01-18-143.jpg

    Après une entame positive (victoire face au Havre), les deux défaites à l’extérieur (Bourg Péage et Dijon) ont redistribués dangereusement les cartes et mis les ReBelles en difficultés. Ce 3ème déplacement consécutif en Normandie devient donc capital pour ne pas se retrouver le couteau sous la gorge et jouer le maintien lors des deux derniers matchs de la saison au Palais des Sports.

    Une victoire au Havre suffirait en effet au bonheur des ReBelles et permettrait d’écarter définitivement leur adversaire direct et valider officiellement le maintien dès dimanche soir !

    En revanche si les ReBelles s’inclinent au Havre, le scénario deviendra beaucoup plus compliqué…

    Durant de la saison régulière le TSCV s’était imposé à deux reprises face aux Havraises et à chaque fois de peu (23 - 25) à l’aller le 16/09/17 en Normandie et 29–28 au retour au Palais des Sports le 20/01/18

    37585159.jpg

    Enfin, lors de la 1ère journée des Play-Downs les joueuses de Sandor Rac avaient pris nettement l’ascendants sur les Havraises en s’imposant sur le score de 28 à 21.

    Les confrontations directes de la saison sont donc largement en faveur du TSCV. Espérons maintenant que la série se poursuive dimanche soir….

    Le groupe n’est pas encore définitif car le Coach attend le dernier entrainement afin d’adapter au mieux son effectif.

    Pour suivre le live score de la rencontre : http://www.handlfh.org/score-live/

    TSCV - LE HAVRE  II 01-18-186.jpg

    TSCV-BREST (finale Coupe de France) : Les ReBelles cèdent en fin de match (21-30) !

    DSC_9883.jpg

    Ce samedi 5 Mai dans la temple du Handball Français à l'Accor Hotel Arena de Paris et devant 15.000 personnes, les ReBelles affrontaient Brest pour tenter de soulever la 3ème Coupe de France de leur histoire. Au terme d'un très beau combat, ce sont finalement les Bretonnes qui fait respecter la hiérarchie pour s'imposer sur le score de 21 à 30 et ainsi égalé le TSCV au palmarès de l'épreuve.

    DSC_8541.jpg

    La première période fût âprement disputée entre les deux équipes qui se rendaient coup pour coup. Les Brestoises, surprises par l'agressivité et la détermination des joueuses de Sandor Rac eurent du mal à rentrer dans le match face à un Toulon Saint Cyr efficace qui va mener le rythme durant les premières minutes. Les ReBelles prennent même une première avance significative (4-1 à la 8ème minute) grâce notamment à Djeneba Tandjan (4 buts sur 5).  Les Varoises étaient donc parfaitement rentrées dans leur finale à l'image de Laurie Puleri (4/7 buts) et de Léa Serdarevic dans les cages qui stoppaient les premiers assaults Bretons (10 arrêts).

    DSC_8798.jpg

    La suite de la 1ère mi-temps était plus équilibrée, l'adversaire montait en puissance mais le TSCV répondait présent et faisait jeu égal dans ce duel des rades acharné. Les Brestoises commençaient à trouver des solutions en attaque, Cléopatre Darleux était dans un grand jour (18 arrêts sur 37) et permettaient à ses coéquipières de passer devant. Le TSCV était seulement mené d'un but  (11-12) à la pause. Tout restait donc à faire dans cette finale indécise et passionnante.

    DSC_9007.jpg

    L'entame de deuxième période est déterminante, les joueuses varoises s'accrochent... Sabrina Zazai (6 buts sur 8) l'a bien compris et réalise un bon début de deuxième mi-temps (14-13) . Les ReBelles tiennent le coup pendant 45 minutes et restent au coude à coude. Mais cette énergie et cette combativité ne suffiront pas, et le rouleau compresseur brestois commence à prendre le dessus...

    DSC_9035.jpg

    Les Brestoises creusent l'écart en l'espace de 5 minutes : (16-20 à la 49ème minute). Les coéquipières de Laurène Catani ne tiennent plus la cadence face aux joueuses de Brest qui, il faut bien le reconnaître, auront été plus fortes dans le money-time. La fin de cette Finale ne permettra pas au TSCV de remonter et c'est finalement sur le score de 21 à 30 que les Brestoises remportent leur 2ème Coupe de France après celle de 2016 déjà face au...TSCV.

    DSC_9839.jpg

    Une défaite en finale qui laissera tout de même un goût amère pour les ReBelles car celle-ci ressemble à un remake de la Coupe de France 2016 (16-25). Mais si le score (et l'écart) est quasiment identique, la manière fût totalement différente avec cette fois des joueuses qui sont allées au bout d'elles même et auront donné une image très positive du Toulon St/Cyr Var Handball.

    STEF9790.jpg

    Il aura manqué 15 minutes, quelques rotations et un réalisme supplémentaire dans les moments clés du match (tirs aux buts, supériorité numérique,...) pour espérer contrarier jusqu'au bout la machine brestoise. Pas de fatalité donc pour les ReBelles qui peuvent être fières de ce parcours et de cette place de finaliste. 

    Puis vient l'heure du protocole d'après match, les joueuses montent sur le podium avec l'ensemble du staff et reçoivent leur médaille d'argent sous les applaudissements du public, puis la capitaine Alexandra Bettacchini se voit remettre le plateau récompensant le finaliste. Les présidentes Jeanne-Marie De Torres et Perrine Paul fières de leur équipe, arborent pour l'occasion le même chapeau que les supporters ont reçu avant le match. C'est l'heure de la photo souvenir. La déception est certes palpable sur certains visages mais les ReBelles peuvent garder la tête haute au vu de leur performance et de l'adversité. Elles iront ensuite saluer et remercier longuement leurs supporters, les familles, ainsi que les partenaires du club qui ont tous soutenu remarquablement l'équipe durant cette finale.

    DSC_9215.jpg

    Retrouvez les statistiques de la rencontre : http://www.vision-sport.fr/lives/live.php?match=5&t=b

    Les ReBelles vont devoir désormais se servir des points positifs de cette finale, garder la confiance et rebondir immédiatement sur les 3 derniers matchs de Play-Downs pour assurer au plus vite leur maintien:

    SCORE TSCV.jpg

    Le calendrier des prochaines rencontres: 

    Retour en images sur cette belle rencontre par notre partenaire Diaph 5.4.

    Pour plus de photos sur le match, retrouvez l'album complet.